RSS
RSS



 

Partagez | 
 

 CRASH THE WEDDING | Darcy & Aricie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité


MessageSujet: CRASH THE WEDDING | Darcy & Aricie   Mer 3 Juin - 13:54

Crash the wedding
Darcy & Aricie
“Mais, vrai, j’ai trop pleuré ! Les Aubes sont navrantes.
Toute lune est atroce et tout soleil amer.”
— Rimbaud, Le Bateau ivre



Déluge de fleurs, déluge de joies. Un monticule de chimères. Le cœur pend dans la cage thoracique, on ne sait s’il tiendra longtemps en suspension. Les regards se confondent en excuses, en contrition. De la pitié gâchée. Ces gens, tu n’en connais pas la moitié. La mariée qu’on pleure. La mariée et son prince absent. La scène est irréelle, les jambes se dérobent. Tout pourrait s’achever là. Il n’est pas venu. L’amour est un verre qui se brise. Et le champagne restera dans les caves, et la nourriture servira aux enterrements. Le cortège nuptial se transforme en cortège funèbre. Du noir dans les yeux de l’orpheline, sans étoiles, sans rêves. Un trépas en live. Le sens de la vue s’est envolé. A l’aveugle, elle descend les marches, sa pantoufle de verre s’échappe, une Cendrillon qui perd contenance, ses beaux atours eux aussi réduits à néant. Elle manque de tomber sur le tapis rouge. Une main la rattrape. Elle ne connaît pas cette chaleur, l’inconnu la relève. Reste donc digne jusqu’au bout.

Aricie s’appuie sur le sauveur. Un parfum familier. Elle a du mal à replacer la personne tant l’esprit est sourd aux choses extérieures. « Vous me…kidnappez ? » La prononciation est difficile. Le souffle court. « Il va peut-être falloir…me porter. » Plus de chaussures ni de force dans les jambes. Elle s’accroche à sa bouée de sauvetage. La chemise qu’elle agrippe. « Emmenez-moi loin d’ici. » Elle ferme les yeux Aricie, elle ne veut pas voir la débâcle des invités, elle ne veut pas penser à demain.

Elle sent le cuir d’un siège, un casque qu’on lui passe autour de la tête. Le voile s’égare en pleine rue. Les hanches qu’elle entoure comme si sa dernière heure était arrivée. Le moteur démarre en trombe. La vitesse la grise, lui rend un semblant de lucidité. Cendrillon s’enfuit avec un biker, scénario improbable. La fille fée se retourne vers son héros alors qu’elle quitte la monture de ferraille. La manche qu’elle tient pour ne pas sombrer. Elle marque un arrêt. « Darcy ? » Elle sort enfin de son aveuglément. Sans doute ne s’attendait-elle pas à le trouver lui dans ce rôle. De l'orgueil et des préjugés. Les sarcasmes et l’hostilité qu’il lui impose depuis tant d’années…Lui et ses fossiles. Elle et ses criminels. Il est le témoin, elle est la mariée. Deux vies diamétralement opposées. « Pourquoi ? » La voix tremblote. Pourquoi toi, pourquoi t’es resté, pourquoi tu m’as sauvée de la honte ? Il a vu le carnage, il peut voir les larmes dans les yeux ébènes, il peut constater les dégâts, faire fi du mascara qui a coulé, ou bien…



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: CRASH THE WEDDING | Darcy & Aricie   Mar 9 Juin - 9:16

Le mariage qui n’est pas le sien, le mariage qui aurait pu être le sien mais est celui de son meilleur ami. Une erreur. Des mots maladroits, des tentatives pour lui dire qu’il n’est pas prêt pour ça, qu’il ne le sera jamais. Darcy est témoin… témoin de celle qui lui échappe, de celle pour qui il ne s’est pas battu, comme toutes les autres, comme à chaque fois qu’il les a aimé. Homme maladroit, incapable d’avancer, de leur dire, les paroles acides, la langue qui fourche. Il se sent idiot dans ce costume lie de vin, idiot de porter un nœud papillon et d’attendre quelqu’un qui ne se présentera pas. La mariée est déjà là, les invités aussi – il ne manque que celui ayant fait sa demande, celui qui cuve probablement sa soirée entre les cuisses d’une autre. Il ne viendra pas, c’est une certitude maintenant et Rilke qui attend, qui espère encore à la joie d’un mariage. Il ose un regard vers elle, juste quelques secondes, le temps de prendre une décision singulière, d’abandonner tous ses principes mais il n’a pas le temps, elle s’enfuit déjà, elle a compris que le carrosse est absent. Le conte de fée foutu. Il marche derrière elle, peut-être qu’il court, la scène est trop floue. Les regards pointés vers eux, la mariée qui fuit, le témoin qui suit. Glorieux ! Elle s’évade Cendrillon. S’en est terminé de l’illusion. Le bras qu’il accroche quand elle vacille, le corps porté malgré les réticences. Il ne l’a jamais touché, effleuré, approché. Rien ! Et ce vouvoiement qu’elle lui donne. Est-ce que son visage est si absent de sa mémoire ? Est-ce qu’elle le déteste à ce point ? Il l’emmène jusqu’au véhicule en silence. Il n’a pas de voiture, juste la furibonde moto, le caprice alors que sa jambe déconne. La rousse qu’il repose à terre. « Rilke » Le nom qui claque. « Tu n’enlèves pas le casque, tu me tiens à la taille et tu n’essayes pas de t’enfuir, compris ? » Il n’est pas certain qu’elle ait saisi la moitié de ses paroles. Trop tard. Casque vissé au crâne. Lui qui monte, elle qui suit. Il prie pour qu’elle ne lâche pas. Inconsciemment il se crispe du contact mais la vitesse lui fait oublier qu’elle est là. Les rues qui défilent, les piétons et voitures qu’il évite de justesse, comme un jeu. Darcy ne sait pas où l’emmener, ne sait pas quoi faire d’elle. Une mariée sur les bras. Comment en prendre soin ? Pas une simple mariée. Elle qu’il aime depuis trop d’année. Foutu cœur.

Le moteur s’absente lentement. Elle qui descend et lui qui observe la batisse, là aurait du avoir lieu la grande fête. Château à l’abandon. « Rilke » Qu’il répond, toujours le nom, jamais le prénom. « Personne ne bougeait, ils préféraient regarder, ils étaient trop curieux… je ne sais pas » Les invités, aucun qui n’a eu la volonté de sauver la mariée, aucun qui n’a souhaité lui épargner la honte d’un mari absent. Tous des crevards. « Tu m’attends là, j’ai des bouteilles à dérober, faudrait pas gâcher la marchandise. Ton mari était peut-être un connard, mais il avait de bon gout pour le vin » La porte qu’il bouscule, les pièces qu’il connaît, la réception en place, le décor vide. C’est hideux comme lieu. La décoration qui attend. A la cave qu’il s’évade, et revient avec les précieuses. Revient auprès de sa mariée dépecée d’une partie de sa robe. « Maintenant qu’on a de quoi boire, on peut partir d’ici… Ne les fais pas tomber » Une qu’il glisse sous le siège, l’autre qu’elle doit porter. Image amusante. La moto redémarre pour un tour et s’arrête des kilomètres plus loin, en plein centre ville. « Déjà, il te faut d’autres vêtements et après… je ne sais pas. Le zoo, ça t’intéresse ? »  Darcy qui ne sait pas comment se comporter. Lui et ses proposition trop curieuses.
Revenir en haut Aller en bas
 
CRASH THE WEDDING | Darcy & Aricie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon ben crash serveur
» Crash Dive
» [Jeu Flash] Nanaca Crash
» CRASH || C’est trop calme... j’aime pas trop beaucoup ça... J’préfère quand c’est un peu trop plus moins calme...
» Crash au démarrage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD IN LOVE :: Bad In Love vous dit au revoir ! :: à récupérer :: RPs terminés-