RSS
RSS



 

Partagez | 
 

 state of grace. ► lou & noàm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité


MessageSujet: state of grace. ► lou & noàm   Lun 15 Juin - 12:36


       
lou & noàm
       
       
Dans ce monde, ce n’est pas nous qui choisissons si on nous fait du mal ou non, en revanche on peut choisir qui nous fait du mal.
       
Un énième matin. Le soleil se lève une énième fois sur ma vie depuis vingt quatre ans. Parfois, il faudrait peut-être mieux se méfier d'une journée qui commence trop simplement. En général, ce sont celles-là qui nous réservent pleins de surprises. C'est mon adorable chien qui me réveille avec quelques léchouilles. Je grimace en le repoussant doucement de mon visage. Mmmh oui je sais, je me lève... marmonnais-je remettant ma couette sur la tête. Avec son museau, il la retira et ouvrit les rideaux. Je l'ai trop bien dressé celui-là. Okok d'accord tu m'as eu. Je me lève doucement, il fait beau dehors. Je comprends pourquoi il a tant hâte de sortir. Pour la peine, je te fais courir ce matin. dis-je alors qu'il vint réclamer des tas de caresses. Il me fit rire. De toute façon, il adorait courir donc ce n'était pas vraiment une punition. Laisse-moi au moins m'habiller! lui reprochais-je avant de le repousser pour passer à mon armoire. J'enfilais un tee shirt blanc et un short rapidement. J'allais me passer un coup sur le visage et je bus mon premier café de la journée. Enfin, je l'avalais parce qu'une boule de poils ne me lâchait plus. C'est bon, c'est bon on y va! Je pris sa laisse au cas où. En fait, je ne le tenais pas dans ces cas là, ce n'était pas pratique de courir comme ça. Nous sortions du bâtiment et nous prenions la route en faisant notre jogging quotidien à tous les deux.

Il faisait beau et frais ce matin. La journée allait être vraiment belle, c'était certain. Il n'était pas trop tôt et c'était le week-end, certaines familles étaient déjà dehors. Elles faisaient les magasins ou bien profitaient du marché. Les hommes achetaient des fleurs à leur femme. Les enfants jouaient au ballon dans les rues. Ils se tournaient sur le chemin de mon magnifique chien, mais on ne s'arrêterait qu'au parc. Bien évidemment, je savais que là-bas nous rencontrerions aussi des jeunes enfants qui le caresseraient. De toute façon, il était tellement charmeur qu'il irait presque en demander. Souvent, il avait le droit à des morceaux de leur goûter, en prime. C'était un véritable petit coquin. Nous faisions un grand tour avant d'arriver au parc dans un quartier plus loin de l'appartement.

Comme je l'avais prévu, de nombreux enfants étaient déjà là. Il allait bientôt être l'heure de manger, les parents avaient dû prévoir des pique-nique en plein air. Très bonne idée d'ailleurs. Il n'y avait rien à blâmer là dedans. Je regardais les scènes des enfants avec leur parents. Je trouvais cela toujours très beau à voir. Je les dessinais, dans mes temps secrets. J'animais des ateliers à l'aquarium. Vraiment une relation avec un enfant, c'était quelque chose que je chérissais énormément. Malheureusement, on m'avait lancé une malédiction qui ne m'aidait pas à me voir plus tard papa. Il fallait déjà que je gère avec une femme, que je sois terriblement amoureux d'elle. J'ai déjà bien rencontré des femmes que j'appréciais, un peu plus que ça, mais ça n'a jamais été le coup de foudre comme certaines diraient. Oui ça fait un peu eau de rose mais finalement ça existe.. Les scènes dans des parcs comme ceux-ci en sont la preuve. Certaines personnes sont vraiment nées pour se rencontrer et partager une vie ensemble, c'est comme ça, ça n'a rien de niais.

Je les regardais quand je me rendis compte que mon chien n'était plus près de moi. Je zyeutait un peu partout, il devait être avec un enfant, certainement. Je ne m'inquiétais pas car il était très obéissant et ne leur ferait jamais de mal, sauf si l'enfant lui faisait du mal volontairement, ce qui n'était encore jamais arrivé. Les chiens ont de l'instinct. Mes yeux tombèrent sur une jeune femme blonde, elle me fit cligner des yeux. J'aurais voulu la prendre en photo là tout de suite. Elle semblait sortir d'un monde imaginaire magnifique. J'avais limite l'impression de rêver. Le rire d'une enfant me fit sortir de mon rêve, alors que je m'approchais. C'était une enfant blonde elle aussi, coiffée d'une tresse, qui jouait avec mon charmeur de chien. Je me mis à sourire. Mes yeux retombèrent sur la jeune femme blonde qui les regardait aussi. Elle avait l'air de garder un oeil sur l'enfant. Elle devait être sa petite soeur, elle lui ressemblait beaucoup. Je voulais en savoir plus, mais il fallait vraiment que je me change cette idée de la tête. C'est pas vrai Jaxx.. adressais-je à mon propre chien qui léchouillait la jeune enfant. Je levais mes yeux vers la jeune femme blonde près d'elle, elle avait vraiment l'air tendre et.. arrête Noàm concentre toi. Je suis désolé, c'est un véritable filou, j'espère qu'il ne vous a pas embêter. finis-je par réussir à dire. Wow. Je ne me remettais pas de la présence, la beauté, la douceur évidente de la jeune femme.



(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


       
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: state of grace. ► lou & noàm   Lun 15 Juin - 14:27

state of grace

Dominic part aujourd'hui pour une semaine, il a une affaire qui requiert sa présence aux USA. Sa notoriété s'étend bien au-delà de l'Angleterre mais d'après les informations que j'ai su tirer, il s'agit d'une vieille connaissance. De ce fait, je me retrouve toute seule avec la petite durant la semaine complète, ce qui ne change pas d'ordinaire car il est souvent absent. Mais je ne pourrais pas compter sur lui un soir par exemple, ou dormir comme une marmotte dimanche. De toute façon, je suis insomniaque donc les grasses matinées, les nuits complètes, je ne connais pas. Teddy est légèrement tendue, c'est la première fois qu'il part aussi longtemps, depuis que je suis ici. Mais, depuis la mort de sa maman, il n'a jamais quitté le pays pour une raison plus qu'évidente, sa fille. Son attache, son besoin d'être dans les parages. Je m'approche de ma petite poupée pour glisser une main dans ses boucles blondes « Tout ira bien avec papa.. Il reviendra très vite et ton coeur n'aura pas le temps de ressentir son absence. » Elle remue du visage et j'étire un sourire, déposant un baiser sur son front. dom descend avec sa valise qu'il pose près de la porte d'entrée, il semble lui aussi tendu. Va-t-il falloir que je console toute la famille, car je suppose que Katelyn est dans le même état. Je soupire, m'approchant de lui en montrant Teddy du menton. « Elle n'est pas très à l'aise avec ton départ Dom.. » Il croise mon regard, passant une main dans ses cheveux et ses lèvres étirant une grimace. « Moi non plus, mais il faut bien couper le cordon et puis, tu seras là et j'ai totalement confiance en toi. » J'étire un sourire, hochant de la tête tandis qu'il sort pour mettre ses affaires dans sa voiture. Il revient peu après, afin de dire au revoir; il a un avion à prendre et s'il ne veut pas le rater, mieux vaut commencer à se remuer. Les embrassades avec sa fille ne se font pas sans larmes, je suis touchée par cet amour débordant entre eux. J'en ai été souvent témoin mais, à chaque fois, ça me chamboule. Dominic vient vers moi et m'embrasser le front tendrement, comme un père ou un frère, avant de me serrer dans ses bras. « Je reviendrais vite... Vous allez me manquer, toutes les deux. » Il prend mon visage en coupe pour prononcer ses paroles, avant de partir. Je tiens la main de Teddy et de l'autre, je fais un signe à la voiture qui s'éloigne. Je tourne le regard sur la petite princesse: « Et si on allait au parc?! » Elle sautille sur place, tapotant dans ses mains avant de courir jusqu'à sa chambre pour mettre son chapeau et un gilet.

C'est une belle journée qui se prépare, on pourrait même faire un pique-nique mais je n'ai rien prévu, je regarderai la météo pour le lendemain et peut-être que je nous organiserai ça. On traverse Chelsea pour aller rejoindre le Wandsworth park, le lieu où je vais pour courir les matins, avant de m'occuper de Teddy. J'aime cet endroit, ne serait-ce qu'avec le grand lac qui me donne souvent des envies de baignades; mais également le côté naturel de ce lieu. C'est surtout un endroit pour des promenades, plutôt qu'un square avec des jeux pour enfants. Mais Teddy est plus friande des promenades que des jeux, ce qui est un avantage. Pas besoin de poiroter sur un banc durant des heures, à observer l'enfant jouer avec les autres dans le sable ou sur les constructions. On s'arrêta sur un banc toutes les deux, discutant de nos prochaines aventures durant la semaine. Elle me demanda si je pouvais encore lui raconter l'histoire de la femme pirate, celle-là même que mon tendre papa me contait chaque jour. J'avais souvent ce point au cœur en songeant aux êtres formidables qui m'ont quitté. Mais la vie est ainsi, elle prend ce qu'elle offre. Un magnifique chien husky s'approcha de nous et Teddy se plia pour avoir sa tête entre ses bras. J'étirai un sourire, l'animal n'étant pas agressif, je ne disais rien. Étant une grande adoratrice des animaux, je ne peux que trouver cela attachant. Teddy se met à rire quand il vient donner de grands coups de langue sur sa bouille. Une voix interrompit cet instant de douceur, le propriétaire du prénommé Jaxx. J'étire un sourire à son encontre, croisant ses yeux bleus pétillant, c'est un beau garçon. « Non, il a été parfaitement adorable, aucun problème.. » « Il s'appelle Jaxx ?! » demande Teddy envers le jeune homme. « J'aime bien, ça lui va bien ! » Je souris, ce petit trésor qui vient donner un avis. Je l'aime tellement. Elle commence à lui demander de s'asseoir, de s'allonger et l'animal obéit avec la langue pendue, certainement heureux de l'attention qu'on lui porte. C'est un bon chien, bien entretenu et c'est simplement mon côté futur vétérinaire qui parle. « Teddy adore les animaux, en particulier les chiens.. Le vôtre est vraiment très beau, il adore les enfants en plus, ça se sent et ça se voit. » Je lui offre un sourire en tournant mon regard vers le sien, l'invitant à s'asseoir s'il le veut. Et je finis par lui tendre une main amicale : « Je m'appelle Lou et c'est Teddy, qui doit être tout autant friponne que votre chien.. Et vous êtes? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: state of grace. ► lou & noàm   Lun 15 Juin - 15:23


       
lou & noàm
       
       
Dans ce monde, ce n’est pas nous qui choisissons si on nous fait du mal ou non, en revanche on peut choisir qui nous fait du mal.
       
Jaxx est un véritable petit coquin. Il ne peut pas s'empêcher de courir partout, j'ai du mal à le contenir ce matin. Il veut absolument que je me lève, comme s'il voulait me pousser dehors, qu'il y avait quelque chose. Je me dépêchais (de toute façon avec lui dans mes pattes je n'avais pas le choix) et nous sortions courir tous les deux. C'était le seul moment où il était discipliné. Enfin, mon chien est très bien élevé attention, il m'obéit. Mais bon, j'aime lui laisser des libertés. Par exemple pendant notre jogging, il n'a pas de laisse. Je le laisse vivre sa vie, pour qu'il ne fasse pas de bêtise. C'est un peu comme un enfant, si vous le gardez "attaché" à vous trop longtemps, il finit par s'affranchir de lui-même et n'a plus de limites. C'est exactement la même chose avec Jaxx.

Le seul problème avec lui, c'est qu'il adore les enfants. Il ne peut pas s'empêcher d'aller vers eux, de réclamer des câlins, de jouer avec eux. Du coup des fois, je le perds de vue et je dois regarder tous les enfants autour de moi pour le retrouver. Ce n'est souvent pas facile car dans le parc en général... Il n'y a pas que cinq enfants mais une bonne petite centaine. C'est alors que mes yeux tombent sur une jeune femme, assise sur un banc, qui attira mes yeux comme un aimant. Je fronçais des sourcils et clignais des yeux pour être sûr qu'elle était vraiment là. J'avais du mal à croire ce que je voyais. Elle avait un sourire magnifique, pas magnifique plus que ça, mais je n'ai pas de mots pour vous le décrire. Des cheveux qui brillent au soleil, un style qui a l'air d'avoir été né avec elle tellement ça lui allait bien. Enfin bon, ce n'est pas de ça dont il s'agit, il faut retrouver Jaxx. Je l'entendais et je remarquais qu'il n'était ailleurs qu'avec la jeune femme accompagnée d'une petite fille blonde aussi, adorable. Je m'approchais d'elles et excusais le comportement soudain de mon animal de compagnie.

Elle leva les yeux sur moi et j'avalais ma salive pour essayer de m'en remettre.. en vain. Rien que de croiser son regard avait dû faire manquer quatre cinq tours à ce qui vivait dans ma poitrine. C'est fou comme c'était une belle femme. Elle se mit à faire la conversation. Ce qui m'étonna car j'avais eu peine à sortir quelques mots en sa présence jusque là, et que d'habitude c'est moi qui cherche à faire la conversation. Enfin, tant mieux. Elle excusa l'attitude de mon chien. La petite avait l'air de vraiment bien s'amuser avec lui, elle riait. Je souris bêtement, elle était adorable et le mot était faible. Elle se tourna vers moi en donnant son avis sur son nom. Je levais les sourcils, étonné et attendri par sa réaction. Jaxx lui lécha une nouvelle fois la joue. Eh bien je pense qu'il t'en remercie. dis-je en riant un peu. J'ajoutais. Je crois qu'il apprécie ton prénom aussi. Je tournais mon attention, non sans grandes difficultés vers la jeune femme. Elle devait vraiment s'y connaître, vu comme elle parlait de Jaxx. Cela ma fascinait tout à coup. Il fallait que je réponde, là. Oh oui ça pour aimer les enfants... Parfois c'est lui qui m'emmène ici juste pour pouvoir passer du temps avec un enfant. racontais-je en anecdote en riant légèrement. Elle m'offrit un sourire qui me fit fondre de l'intérieur et me fit signe que je pouvais m'asseoir. C'est vrai que j'avais l'air bien bête là. Et puis, ça m'offrait un peu de temps en sa compagnie et en réalité, j'en avais envie. Elle me tendit une main amicale que je prenais avec douceur l'écoutant attentivement. Elle m'apprenait leurs prénoms. Je ris à sa qualification de la petite. Lou... Teddy... Oui, c'est sûrement pour cela qu'il a couru vers elle. Il a senti qu'elle serait une bonne amie. Je suis Noàm. Son prénom lui allait parfaitement bien. J'avais beugué un instant dessus avant de répéter celui de la petite fille afin que ça passe inaperçu. Je finissais par lui apprendre le mien, j'allais presque oublié.. J'avais du mal à me concentrer. Je regardais la scène de l'enfant avec Jaxx avec un sourire évident. Vous semblez vous y connaître en chien. commentais-je à propos de sa récente remarque. Aussi, j'avoue vouloir en connaître un peu sur elle... Sans faire mouche. Je voulais comprendre si l'effet qu'elle m'avait procuré au premier regard pouvait se confirmer par sa personnalité. Je me rendais compte que je venais de courir. Heureusement, je n'étais pas quelqu'un qui sue beaucoup mais bon, je n'étais pas tellement à mon avantage là tout de suite. Bon, au pire elle remarquerait que j'ai fais mon jogging en compagnie de mon chien, qu'y a t-il de mal à ça..?


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


       
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: state of grace. ► lou & noàm   Mar 16 Juin - 10:39

state of grace

J'aime les moments simples que la vie nous offre. Un petit instant de tendresse devant un film, un regard entre deux inconnus qui évoluent vers une idylle avec le temps, un sourire qui peut présager de mille promesses. Un petit rien qui parfois, provoque un cataclysme de sensations. Je sais qu'avec Dom', il y a ce quelque chose que je ne maîtrise pas et que je ne comprends pas. J'ai souvent l'impression qu'il pourrait y avoir plus, seulement je me l'interdis. Je l'aime beaucoup, ça c'est certain. Il m'a sortit du pétrin et m'a offert un toit, un travail et beaucoup d'affections. Mais je ne pourrai jamais avoir autre chose qu'une relation amicale, pour Teddy mais également pour moi. Si ça ne fonctionne pas, je suis à la rue. Je préfère vivre dans cette tension jusqu'à la fin de mon contrat et/ou mes études. Et puis, il a besoin d'une femme. Un vrai femme et pas une jeune femme autant enfantine que ne l'est sa fille. Ce charmant jeune homme, une fois installé à côté de moi, prit également ma main afin de se présenter. J'ai un sourire lorsqu'il évoque la raison de la présence du chien auprès de Teddy, avant qu'il ne donne son prénom. Nos mains se relâchèrent, non sans une émotion nouvelle et étrange en mon sein, comme... du regret. je fronce des sourcils, tentant de comprendre pourquoi j'ai ressenti cela lorsqu'il a lâché ma main avant de réagir quand il me pose une question. Mon visage se détend et j'étire un sourire : « Je fais des études pour devenir vétérinaire... Et j'avoue adorer les animaux depuis que je suis vivante, tous autant qu'ils sont.. Enfin, à une exception près... » Je grimace et frissonne même en y songeant. « Les araignées, ces petites bêtes qui sont pourtant mignonnes... je ne peux pas. C'est... instinctif. » La raison de cette phobie, c'est d'être tombée sur un film quand j'étais petite, justement sur les araignées et cela m'a traumatisé de voir une petite arachnide sortir de la bouche d'une vieille femme, morte. L'invasion par la suite, rien que d'y penser, j'en tremble encore. Je sais, par des faits scientifiques et réels qu'elles ne sont pas toutes dangereuses et que les petites bêtes ne mangent pas les grosses; hors c'est incontrôlable. Je suis pétrifiée, terrorisée... et perchée jusqu'à la mort subite de la créature.

J'apprends que Noàm n'aime pas aussi ces petites bestioles et j'étire un sourire. « Bienvenue au club des anti-arachnides alors ! » Teddy ramasse un morceau de bois et commence à jouer avec le chien, sous mon regard bienveillant. Je glisse une mèche rebelle derrière mon oreille avant de revenir sur le jeune homme au charme fou. « Si vous voulez continuer votre jogging, allez-y.. Je sais qu'on se refroidi rapidement quand on ne court plus, je le fais souvent le matin très tôt... Votre chien peut rester avec nous et vous le récupérez en repassant? Ou vous l'emmenez, c'est vrai que vous ne savez pas si on est digne de confiance ou non, mais je pense que Jaxx sera bien plus puissant que nous deux s'il veut se sauver. » Je souris, vu les deux silhouettes que nous étions, peu probable qu'on arrive à maîtriser complètement l'animal sans une laisse. Ce n'est et de loin, pas l'envie qu'il parte mais plutôt mon côté bienveillante qui parle, le fait qu'il prenne froid après avoir couru en s'arrêtant. Il fait bon mais il y a aussi ce petit vent qui peut devenir rapidement mesquin si on ne le prend pas comme il faut, soit avec une petite veste. Mais, je ne suis pas médecin pour les humains. Mon regard croise le sien et j'étire un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: state of grace. ► lou & noàm   Mar 16 Juin - 12:35


       
lou & noàm
       
       
Dans ce monde, ce n’est pas nous qui choisissons si on nous fait du mal ou non, en revanche on peut choisir qui nous fait du mal.
       
Je sais que certaines rencontres inattendues peuvent être uniques. Tout à coup, on est prit de quelque chose que nous ne contrôlons pas, quelque chose qui nous attire étrangement. Cela m'était arrivé avec Avalon quelques semaines plus tôt... et maintenant c'était le cas de cette jeune femme.. Sur le moment, je n'y réfléchissais pas. En réalité, j'avais comme l'impression qu'il n'y avait qu'elle ici près de moi, rien de ce qui se passait hors temps n'arrivait jusqu'à moi. J'avais instinctivement pris sa main tendrement dans la mienne, et je l'avais lâché en sentant comme le poids du monde qui revenait sur mes épaules. Comme si elle me délivrait d'un poids énorme. J'avais toute la peine donc à récupérer ma main qui avait rencontré la sienne, mais je ne le fis pas transparaître. Je commençais la conversation, afin d'en savoir plus sur elle. J'avais envie, j'avais besoin d'en savoir davantage. Elle m'appris qu'elle était vétérinaire. Je la regardais en souriant. Vétérinaire.. C'est fou ça.. Enfin je ne sais pas s'il y a des catégories d'animaux auxquels chaque vétérinaire s'occupe mais.. enfin je suis plongeur dans l'aquarium de Londres. Je suis un peu vétérinaire en fait je m'occupe de tous les animaux marins que l'aquarium protège. lui apprenais-je, fasciné par ses études. Je riais à l'évocation des araignées, dont j'avais peur aussi, c'était exactement la même chose. Les pattes de ces bêtes et leur façon de pouvoir apparaître n'importe où même dans notre lit je ne pouvais pas le supporter. J'ai peur des araignées aussi. dis-je amusé. Elle me souhaitait la bienvenue dans la club. Merci. continuais-je amusé. On avait quelques points en commun, enfin on commençait sur de bonnes bases. On partageait quelques choses. Peut-être qu'on en apprendrait plus ensuite.. Je dois avouer que ça me ravissait. Il y avait quelque chose d'autre qui me chiffonnait et me plaisait vachement, je comprendrais pourquoi sa façon de parler me plaisait tant après la réponse à cette question.. Je rêve ou j'entends un petit accent français..? remarquais-je en souriant.

La petite attrapa un bâton pour jouer avec Jaxx. Cela m'amusa, je souriais en les regardant. Cette petite était vraiment trop mignonne. Je tournais mon regard vers la jeune femme qui remit une mèche en place. Rien que ce geste m'attendrit. Elle me proposait de garder Jaxx pendant que j'allais courir à nouveau, ou alors de le prendre parce qu'elles n'étaient peut-être pas dignes de confiance. Je souris, encore une fois amusé. Je le pris avec humour. Teddy est peut-être digne de confiance mais c'est vrai que vous... dis-je pour rire. Puis je retenais qu'elle faisait son jogging aussi chaque matin. Encore un point commun. Je le fais aussi chaque matin avec Jaxx et on s'arrête toujours ici pour qu'il joue avec des enfants, j'ai l'habitude c'est notre quotidien. Je lui souris. Je n'avais pas prévu de continuer à courir et puis, je n'avais pas envie de la quitter, de quitter ce banc. Teddy était vraiment adorable et puis Lou... Je n'avais pas de mots. Je pense qu'on peut se tutoyer enfin je ne suis pas très à l'aise avec.. les conventions sociales. J'étais sincère, encore une fois. Puis cela sous entendais une distance entre nous que je n'aimais pas, étrangement.. Je regardais Teddy. Teddy est... ta petite soeur ou..? Elle te ressemble beaucoup. Enfin elle est blonde mais.. enfin voilà. demandais-je m'emmêlant un peu les pinceaux. C'est vrai que ce n'est pas parce qu'elle est blonde qu'elle est sa petite soeur.. Elle était aussi très mignonne, chose qu'elles partageaient toutes deux.


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


       
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: state of grace. ► lou & noàm   Mer 17 Juin - 10:08

state of grace

Maudit soit cet accent encore présent. J'étire tout de même un sourire : « Touchée... Je suis française ! » Ce n'est hélas pas la première fois qu'on le remarque, en deux ans, on n'attrape pas l'accent Anglais si aisément. Noàm insinue que Teddy est plus digne de confiance que moi, je ne le prends pas mal bien évidemment mais j'ai bien envie de rentrer dans son jeu. « C'est que vous ne la connaissez pas encore... » J'étire un large sourire, songeant à toutes les étourderies de cette petite et son manque de responsabilité lorsqu'il s'agit d'une bêtise. Il m'apprend faire son jogging chaque matin et c'est étrange que je ne l'ai jamais croisé ? Il faut dire que je ne regarde pas les autres lorsque je cours, je suis avec ma musique pour me booster et je fonce. Il propose de se tutoyer et je ne refuse pas, on est pas si vieux tous les deux et c'est vrai que ça fait... coincé. « Avec plaisir Noàm ! » Teddy éclate de rires et je l'observe avant de revenir sur le jeune homme qui vient à me demander pour la petite. Je souris face à sa maladresse, à cette façon de s'emmêler dans ses paroles, il en est touchant et charmant. « Non, ce n'est pas ma soeur, bien qu'on soit toutes les deux blondes. Je suis fille au pair, c'est la fille dont je m'occupe pratiquement 7j/7. C'est mon travail, en plus de mes études et c'est d'ailleurs ce qui me permet de faire mes études ici, si j'ose dire.. » Je glisse une main dans mes cheveux, par habitude lorsque je viens à parler de moi. J'aime rester mystérieuse la plupart du temps, mais quand je viens à me confier sur quelques aspects privés, j'ai toujours ce geste. Je croise son regard brillant qui me rend toute chose et je le détourne avec les joues légèrement rosées. « Et toi? ... Ah oui, tu es plongeur et tu t'occupes des animaux marins. A l'aquarium ? » Il approuve et j'étire un sourire. « Super, je comptais emmener Teddy prochainement, son père est absent pour la semaine et il va falloir l'occuper pour éviter qu'elle s'en inquiète.. »

Jusqu'à présent, je n'ai jamais eu de crise de larmes ou autre, mais je préfère rester prudente. « On aura l'occasion de se revoir, dans ce cas... » Et j'en meurs d'envie, bien évidemment. Mais en petite introvertie que je suis, je ne le montre pas des masses, comme toujours. « Et sinon, tu es Anglais toi ou tu viens d'ailleurs ? » Maintenant qu'il sait que je suis française, il n'y a pas de raison qu'il sache plus de choses sur moi. J'aime savoir à qui j'ai à faire et j'avoue également que ce n'est pas uniquement pour cela que je m'informe sur le jeune homme. Il est charmant, il est plaisant et j'aimerai beaucoup apprendre à le connaître. je ne songe à rien pour le moment, je préfère vivre dans le présent mais.. il est probable que dans un futur, ce garçon vienne à me faire penser à d'autres choses. Si nous gardons contact, bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: state of grace. ► lou & noàm   Mer 17 Juin - 12:18


       
lou & noàm
       
       
Dans ce monde, ce n’est pas nous qui choisissons si on nous fait du mal ou non, en revanche on peut choisir qui nous fait du mal.
       
Je devinais son accent français, et je ne devais pas être le seul à l'avoir entendu depuis qu'elle était ici. Elle affirmait qu'elle était bien française, je lui souris. J'adorais son accent, il fallait que je l'avoue. Enfin ça, je ne le dirais pas à voix haute en réalité. Elle me proposait d'aller courir sans mon chien, qu'elles le garderaient. Je décidais de faire une petite blague à laquelle elle joua aussi. Je souris, heureux qu'elle joue aussi la carte de l'humour avec moi. Elle était vraiment adorable. Je ris à sa réponse. Je regardais Teddy jouer avec Jaxx et je riais. Jaxx l'avait vraiment adopté je doutais même qu'il veuille partir quand le temps sera venu. En fait elle finira par me le voler. dis-je en riant alors regardant tantôt Teddy et tantôt Lou. Elle finit par m'apprendre qu'en fait elle gardait cet enfant en tant que fille au pair. Je souris, c'était la bonne façon d'aller à l'étranger sans soucis. C'est un bon compromis, et puis ça n'a pas l'air très désagréable de s'occuper d'elle. affirmais-je en riant un peu. Elle avait l'air vraiment adorable, la petite fille que tout le monde rêverait d'avoir. J'adore les enfants. A l'aquarium, j'anime des ateliers pour eux pour qu'ils apprennent des animaux marins en s'amusant. Ce sont les meilleurs moments de ma journée. avouais-je. Je ne pouvais pas retirer mon sourire de mon visage. Elle passe une main dans ses cheveux, je souris encore. Elle m'appris que son père était en déplacement et qu'il fallait qu'elle l'occupe. Je regardais Teddy, puis Lou. N'hésitez pas à venir nous rendre visite alors, tu sais pour les ateliers maintenant! Je suis maître nageur à la piscine d'à côté, on fait aussi des activités sympas pour les enfants. Enfin il y a de ça partout dans la ville.. Elle ne verra pas la semaine passé ici. dis-je ne voulant pas dire que je voulais qu'elle vienne particulièrement où je travaillais.. Londres est une ville pleine d'activité à passer des journées entières.

Nous nous verrions là bas. Nous nous reverrions. J'étais ravi, et plus d'ailleurs. Je ne sais pas pourquoi j'avais tant envie de passer du temps avec elle. Jusque maintenant, tout m'attirait en elle. Elle avait des études très intéressantes, une origine étrangère ce que j'adorais, elle aimait le footing, les enfants. Comment pourrait-elle ne pas m'intéresser? Elle me posa des questions. C'était bon signe, elle voulait me connaître aussi. J'allais répondre sans sourciller, évidemment. Je viens de San Diego, mes parents se sont séparés il y a quelques années et ma mère nous a fait emménager ici. Je vis avec ma grande soeur parce qu'il y a des habitudes qu'on arrive pas à perdre. Je suis loin de la mer du coup mais, j'ai trouvé l'aquarium idéal. dis-je amusé. Et puis j'en faisais des rencontres ici, c'était incroyable. J'adore l'âme de cette ville, il y a toujours quelque chose à faire. On peut sortir à n'importe quelle heure, faire n'importe quoi. On ne peut pas rester enfermé. dis-je, pour savoir ce qu'elle pensait de ça évidemment. Moi, je détestais ceux qui restait enfermé avec leur ordi et leur portable à la main. Et elle? Je voulais en savoir au maximum, pendant que Jaxx s'amusait avec Teddy.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


       
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: state of grace. ► lou & noàm   

Revenir en haut Aller en bas
 
state of grace. ► lou & noàm
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State
» A weak state by the non-virtue of our constitution?
» Amazing grace
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» State Department spokesman P.J. Crowley resigns!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD IN LOVE :: Bad In Love vous dit au revoir ! :: à récupérer :: RPs terminés-