RSS
RSS



 

Partagez | 
 

 #6 (+) journée de repos, c'est reposant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité


MessageSujet: #6 (+) journée de repos, c'est reposant.   Mer 17 Juin - 11:11


maxxie et marilhéa



Marilhéa Blackburn, en apparence, une fille qui avait de la chance, un emploi merdique mais stable, un physique parfait et un polichinelle dans le tiroir depuis maintenant 1 mois, n'importe quelle jeune femme serrait heureuse, mais pas elle, pas vraiment en fait.
Elle vivait pas seule, vous devez vous dire qu'elle vivait avec son chéri, le père du futur bébé, loupé...Marilhéa vivait avec une de ses grandes soeurs, c'était pas récent en fait, ça faisait genre 5 ans maintenant, Maxxie était celle qui l'avait élevé, on peut dire ça, en tout cas Marilhéa le pensait, elle lui devait tout, même si leur quotidien était une suite de galères, au moins elles étaient ensemble, et elles étaient pas seules dans ce petit appartement miteux, avec elles, il y avait aussi Parisa, la meilleure amie de Marilhéa, pour elle, une autre soeur, et par manque de place, elles se partageaient la chambre et le lit, du coup Marilhéa n'était jamais vraiment seule, on pourrait ce dire qu'au travail elle pouvait souffler, mais être caissière c'est chiant, et en plus Parisa l'était aussi, au même endroit, avec les mêmes horaires, quelle chance...
Revenons sur sa grossesse surprise, elle qui a toujours préféré les femmes, elle qui peut compter le nombre de garçons dans sa vie, la voila enceinte, tout ça à cause d'un accident, un soirée normale, elle n'avait pas bu plus que de raison, son partenaire non plus, la soirée c'était fini à l’hôtel, préservatif etc, tout était sage et responsable, mais le destin en avait décidé autrement, la capote a craquer, et le résultat on le connait tous, la voila enceinte, incapable de donner un nom au père, c'était un inconnu qui a disparu au petit matin, et pour le sort du bébé, même si sa soeur semble lui en vouloir, Marilhéa sait que l'avortement ne sera jamais imaginer, même si cet enfant est le fruit d'une erreur, d'un accident, du destin, elle le gardera, et sa soeur sera la, même si en ce moment elle lui fait un peu la gueule depuis qu'elle sait, mais bon, this is the life dude!
Rassurez vous, Marilhéa ne se plaint pas, jamais, elle a ce qu'on appelle une joie de vivre à toute épreuve, un sens de l'humour certes pourri mais qui fait d'elle une fille toujours en forme, toujours joueuse et blagueuse, au détriment des autres, mais les autres la connaissent, ils savent comment elle est.

Aujourd'hui, jour de repos, congés, grasse matinée, journée pour soi, journée pour flâner, du coup, Marilhéa était a l'appartement, se réveillant seule dans son lit, elle comprit que Parisa était sorti pour la journée ou alors qu'elle n'avait pas dormi chez elle, peu importe, Parisa était libre et Marilhéa n'allait pas dire que son lit était froid sans elle, ça faisait du bien de pouvoir dormir en étoile de mer.
Elle se leva donc, souriante comme toujours, les cheveux en mode pétard intégral, habillé comme toujours, de rien, c'était son truc, vivre à poil et jouer la fofolle, aucunement une histoire de provocation ni de perversion, elle aimait être nature, jamais trop maquillé, jamais de sommes énormes chez le coiffeur ou dans les magasins, pour elle l'important c'était le bien être, pas l'apparence ni le physique, facile à dire quand on est aussi bien foutu qu'elle et qu'un rien nous habille, bah oui, y'en a qu'on de la chance dans ce monde, enfin, parfois...

Dans la cuisine, déjeunant, c'est à dire, bol de café, pain beurré et saupoudré de cacao en poudre, Marilhéa comatait sur sa chambre, le regard vide, un silence de cathédrale régnait dans l'appartement, elle était seule apparemment, faut dire qu'en se levant à 14h50 c'est normal, sa soeur devait surement déjeuner avec ses amis, Parisa aussi...donc, elle pouvait chanter, très faux comme toujours mais elle s'en fichait, elle était seule. " My hunger it grows and it won't let me go, and it burns in my chest, I'm homeless..."
Revenir en haut Aller en bas
YOU MAKE EVERYTHING OK

avatar



J'ai envoyé : 909 râteaux. Je suis par ici depuis le : 03/06/2015


MessageSujet: Re: #6 (+) journée de repos, c'est reposant.   Ven 19 Juin - 18:27

Le plus souvent, tout ce que Maxxie fait de sa journée, c’est dormir. Surtout que la veille, son patron lui a demandé de faire des heures supplémentaires pour qu’elle puisse fermer le bar. Quelques excellents clients étaient là, une bonne prime était à la clé, alors voilà, forcément, Maxyne a accepté. Tout ce qu’elle veut, elle, c’est avoir un peu plus d’argent à pouvoir dépenser pour sa petite sœur, ou alors pour elle. Elle est pleine de responsabilités, Maxxie, alors elle fait de son mieux pour pouvoir les occuper toute. Elle s’en veut suffisament d’avoir embarqué sa sœur dans ses histoires de cœur avec Ash, elle s’en veut suffisament comme ça d’avoir éloigné la cadette du reste de la famille. Elle sait qu’elle n’a pas influencé Marilhéa, en tout cas qu’elle n’a pas cherché à le faire même si c’est ce qui s’est produit au final. Maintenant, sa culpabilité la force à travailler d’arrache pied pour avoir un salaire qui leur permette de vivre sans avoir la fin au ventre. Même si travailler de cette sorte, ça veut dire devoir endurer l’haleine fétide d’ivrognes qui jugent utile de lui raconter leurs vies pourries comme si ils en avaient besoin pour exister. Ele s’en tape, de leurs vies, et pourtant, elle a dû leur tenir la conversation jusqu’à ce qu’elle soit obligée de fermer, la matinée bien avancée. Heureusement que c’est payé en heure supplémentaire, parce qu’à chaque fois sinon, elle se retrouverait à gâcher les trois quarts de sa journée comme ce matin là. Midi passé, elle dort encore, plus de la moitié de la journée qu’elle aurait pu passer à vaquer à ses occupations, comme par exemple penser à son beau père qu’elle a embrassé.

Elle se réveille avec un son des plus désagréables, mais peut être pas autant que le son strident de l‘aspirateur quand elle le passe. Non. Surtotu que ce son là, elle le connaît, elle en a l’habitude et ça fait bien longtemps qu’il ne lui fait plus tellement d’effet, assez clairement. Oui, c’est même sur, elle le connaît par cœur et elle se lève, les yeux plissés et son oreiller à la main, machinalement. Pieds nus, avec un mini shorty et un t shirt, sans sous vêtements comme à son habitude. Elle ouvre la porte et regarde sa sœur avec un air mauvais.  My hunger it grows and it won't let me go, and it burns in my chest, I'm homeless... Lançage d’oreiller : enclenché. Discrètement, alors que sa sœur et en train de chanter, Maxxie s’approche et lui lancer l’oreiller en pleine figure avant d’éclater de rire parce qu’il a atteint la cible visée. On réveille pas les gens qui travaillent tard, sale gosse ! Elle dit en ronchonnant.

_________________
love runs out
I miss you △ It's been a long day without you, my friend, and I'll tell you all about it when I see you again. We've come a long way from where we began, oh, I'll tell you all about it when I see you again.  ©️ endlesslove

ABSENTE DU 10 AU 17 AOUT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
#6 (+) journée de repos, c'est reposant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée de repos pour deux futurs parents
» Journée de repos Bek et Thomas
» Adieu la journée de repos (Rengali-Jay)
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Une journée en Afrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD IN LOVE :: Bad In Love vous dit au revoir ! :: à récupérer :: RPs terminés-