RSS
RSS



 

Partagez | 
 

 So what if I'm fucking crazy? [Flavio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité


MessageSujet: So what if I'm fucking crazy? [Flavio]   Lun 22 Juin - 22:35




So what if I'm fucking crazy?
Flavio & Amy
There's a war inside my head. Sometimes I wish that I was dead, I'm broken. So I call this therapist And she said, "Girl, you can't be fixed, just take this." I'm tired of trying to be normal I'm always over-thinking I'm driving myself crazy So what if I'm fucking crazy?



Quand on est en recherche quasi constante d’adrénaline, faire de la moto est une bonne solution. Si comme moi, vous mettez de côté les règles de sécurité. Si j’aimais me mettre en danger, j’évitais d’entraîner les autres dans ma chute. C’est pour cette raison que je roulais souvent hors du centre ville, profitant des larges bandes de bitume pour faire ronfler le moteur de ma moto. Si je me plantais, ce serait seule. Et la présence policière était en général moins marquée.
Taillant la route depuis la fin de l’après-midi, j’étais sur le chemin du retour, direction Londres. La pluie était tombée un peu plus tôt et le phrase de ma moto éclairait la route sombre. Equipée d’un casque – suicidaire prudente -  je laissais le compteur de vitesse faire le bilan de ma folie et je profitais de cette course contre moi-même. Croisant une des rares voiture sur cette route, je poussais les gaz un peu plus pour la dépasser à une vitesse plus qu’excessive.
La voiture s’éloignait dans mon dos à vitesse grand V alors que je ralentissais à peine au prochain virage pour accélérer à nouveau. Mais bien que très bonne pilote, la vitesse et la présence d’une plaque d’eau sur la route me faisait rater mon virage. Ayant ralenti juste avant c’est sûrement ce qui allait me sauver la vie. La moto finissait par se coucher alors que très vite j’en étais expulsée. Me retrouvant allongée sur le dos dans l’herbe qui longeait la route, ma bécane venait seulement de s’arrêter contre un tronc d’arbre.
Fixant le ciel noir à travers la visière je procédais mentalement à un inventaire de mon corps. Jambes ? Je les sentais. Tout comme le reste de mon corps. Douleur ? Oui, assurément. J’avais frotté le sol de tout mon corps et heureusement que ma tenue avait tout pris, m’empêchant de me briser la colonne mais je sentais le tissus de mon pantalon déchiré et la fraicheur de l’herbe contre ma cuisse éraflée. Je n’avais toujours pas bougé alors qu’un moteur semblait s’arrêter pas très loin. Peut être la voiture que j’avais doublé tout à l‘heure. Est-ce que cette chute comptait ? J’aurais vraiment pu y rester quand on voit la scène.

« Amy 7 – La mort 1 » déclarais-je pour moi toute seule alors que je commençais à essayer de me redresser. Je retirais le casque alors que des pas sourds dans l’herbe se faisaient entendre.




©fiche:Mag' & gifs: ukutsu & fashiontheorylove (Tumblr)


Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: So what if I'm fucking crazy? [Flavio]   Mar 23 Juin - 18:25



So what if I'm fucking crazy?
Flavio & Amy
There's a war inside my head. Sometimes I wish that I was dead, I'm broken. So I call this therapist And she said, "Girl, you can't be fixed, just take this." I'm tired of trying to be normal I'm always over-thinking I'm driving myself crazy So what if I'm fucking crazy?



Alors que je roule tranquillement en dehors du centre ville, je suis seul sur la route de retour. Je viens tout juste de quitter le commissariat, et je n'ai rien de pressé à faire, alors j'ai décidé de prendre mon temps pour rentrer chez moi. Mieux faut être prudent on ne sait jamais ce qui peut arriver.

Je suis dans ma voiture pour quitter le parking et m'engager sur la longue route qui me reste à parcourir avant de pouvoir m'allonger une bière à la main dans mon canapé. Rien de mieux pour décompresser d'une telle journée. J'enclenche la radio afin d'avoir un fond musical, je déteste conduire dans le silence complet, je ne peux pas expliquer ce que ça me fait, mais je ne supporte pas ce silence, j'ai l'impression que la mort rode autour de moi. Je chantonne les paroles de la musique qui passe à la radio quand je suis surpris par une moto qui passe à une vitesse plus qu'excessive, même en temps que policier, je ne pourrais vous dire à quelle vitesse elle roule. Je décide de ne pas y prêter attention et de me concentrer de nouveau sur ma route, tout en marmonnant des paroles contre le motard de tout à l'heure. C'est vrai quoi, il faut être totalement inconscient pour rouler à une telle vitesse, même si la route est presque déserte, d'ailleurs c'est aussi ce que je pensais avant de croiser cette moto qui s'est mise à accélérer juste à mon niveau.

Alors qu'il me reste encore pas mal de kilomètres à faire avant d'arriver à Londres, la pluie se met à tomber et pas à petites gouttes. J'arrive au niveau d'un virage qui semblait détrempé, je freine donc avant de voir par ma vitre, la moto qui m'avait dépassé peu de temps avant. Je décide de me garer sur le côté afin de m'assurer que la personne va bien. Je sors de la voiture et marche dans la direction de la moto. Bien évidemment, je suis trempé mais, la vie d'une personne est peut-être en jeu, alors tant pis pour mes vêtements mouillés. Je m'approche et constate qu'une jeune fille est allongée dans l'herbe, visiblement en assez bon état, sauf sa cuisse qui semble avec une petite éraflure. Je descends à son niveau et je l'entends prononcer quelques mots.

" -Amy 7 – La mort 1."

Ainsi donc elle s'appelle Amy, c'est bon à savoir. Lorsque j'arrive à sa hauteur, je vois qu'elle a retiré son casque, chose à ne surtout pas faire lorsqu'on a un accident, enfin bon, elle ne le savait pas je suppose. Tout comme elle semblait avoir ignoré que si une certaine vitesse était toléré sur les routes c'était pour éviter les accidents de ce genre, surtout pour les motards qui sont beaucoup plus exposé aux risques de la route.

" - Tout va bien ? Vous n'avez rien de cassé ?" dis-je en m’accroupissant à sa hauteur.

Avant de lui faire la morale, je tiens à m'assurer que tout va bien, et qu'elle en bon état. Sinon, je devrais l'accompagner à l'hôpital. Mais, vu l'état de sa moto, dans tous les cas je crois que je vais devoir la raccompagner chez elle.
Ah ces jeunes ! Toujours avides de sensations, mais ils ne pensent pas souvent aux conséquences dangereuses que tout cela peut avoir. Elle a de la chance d'être encore en vie, c'est moi qui vous le dit !





©fiche:Mag' & gifs: ukutsu & fashiontheorylove (Tumblr)

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: So what if I'm fucking crazy? [Flavio]   Mer 24 Juin - 21:25




So what if I'm fucking crazy?
Flavio & Amy
There's a war inside my head. Sometimes I wish that I was dead, I'm broken. So I call this therapist And she said, "Girl, you can't be fixed, just take this." I'm tired of trying to be normal I'm always over-thinking I'm driving myself crazy So what if I'm fucking crazy?



Ça avait été une sacrée gamelle. Ça aurait pu être pire. J’étais quand même dans un état correct vu les circonstances et je n’aurais probablement pas besoin de faire un tour à l’hôpital. Tant mieux, j’avais une sainte horreur des hôpitaux, encore plus que la majorité de la population. Pour ne pas dire que j’y étais allergique et que dans mon passé j’y avais déjà passé bien trop de temps. Alors forcément, tout danger écarté et toute blessure également, j’avais une fois de plus décidé de n’en faire qu’à ma tête et de retirer le casque. C’est à ce moment là que je voyais un homme s’approcher et se mettre à ma hauteur. « Plus de peur que de mal je crois… » Je haussais les épaules alors que je jetais un nouveau regard à ma cuisse. Le jean était foutu mais ce n’était pas vraiment le plus important à cet instant. « Rien de bien grave… ça devrait aller… » ça faisait un mal de chien mais j’allais serrer les dents.
Ce n’était pas la première fois que je me plantais. En fait, ce qui m’embêtais le plus, c’était l’état de ma moto qui s’était arrêtée plus loin. « Je peux pas en dire autant de ma moto… » Et au ton de ma voix, on voyait bien que je regrettais beaucoup plus le sort de ma bécane que le mien. J’avais parfois des priorités un peu bizarres. « Est-ce que vous pouvez m’aider ? » Mais l’homme avait déjà pris l’initiative de m’aider à me relever et debout, je vérifiais une dernière fois que tout allait bien. « Je crois que j’ai eu de la chance… » Je grimaçais légèrement avant de croiser le regard de l’homme qui avait eu la gentillesse de s’arrêter. Avec la fréquentation du coin, j’aurais pu rester là un moment sans aide. « Va falloir que je me débrouille pour ma moto… » Elle était tellement en vrac qu’elle ne risquait rien mais j’aurais préféré pouvoir la ramener. Je le répète, priorités un peu bizarres parfois.




©️fiche:Mag' & gifs: ukutsu & fashiontheorylove (Tumblr)




HJ: un peu trop court mais promis, je me rattraperai au prochain post Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: So what if I'm fucking crazy? [Flavio]   Jeu 25 Juin - 13:21



So what if I'm fucking crazy?
Flavio & Amy
There's a war inside my head. Sometimes I wish that I was dead, I'm broken. So I call this therapist And she said, "Girl, you can't be fixed, just take this." I'm tired of trying to be normal I'm always over-thinking I'm driving myself crazy So what if I'm fucking crazy?



En observant la jeune femme qui venait d'avoir son accident, elle semblait plutôt en bon état, sauf cette blessure à la cuisse qui ne me semblait pas trop importante, je pense à vue d'oeil que c'est surtout superficiel, mais lorsque je la voix grimacer, je me dis qu'elle devait souffrir. Devais-je l'emmener à l'hôpital ? Ce n'était peut-être rien, mais je voulais m'assurer qu'elle pourrait s'en sortir seule, et pour l'instant, ce n'est pas l'impression que j'avais d'elle en la regardant.


" - Je crois que j’ai eu de la chance…" fit-elle en grimaçant.

Ça on pouvait le dire ! Elle aurait pu y rester. Et au lieu de ça, elle s'en sortait avec quelques égratignures et un peu sonné, mais elle était en vie et c'était le principal, enfin de mon point de vue.

" - La prochaine fois vous saurez que ça ne sert à rien de rouler à cette vitesse si c'est pour finir dans le fossé." lui dis-je d'une voix moqueuse.

Je voulais lui faire comprendre que ce qui venait de se passer aurait pu être beaucoup plus grave, mais je fus très surpris par ses dernières paroles.

"  - Va falloir que je me débrouille pour ma moto…"

A croire qu'elle tenait plus à sa moto qu'à sa propre vie ! Après tout, chacun à ses priorités, si ce sont les siennes, tant mieux pour elle, mais pour moi, ce n'est que du métal et une vie est bien plus précieuse qu'un tas de ferraille. Un peu excédé par sa réaction, je lève les yeux au ciel, j'avais envie de la laisser se débrouiller seule pour lui faire comprendre et surtout prendre conscience de la gravité de la situation, mais, je me devais de l'aider parce que tel était mon caractère, et parce que mon métier m'obligeait à venir en aide aux personnes.

" - Pour votre moto je vais m'en occuper, et étant donné que vous n'avez aucun moyen de rentrer chez vous, je vous propose de vous raccompagnez." lui dis-je en lui adressant un fin sourire.





©fiche:Mag' & gifs: ukutsu & fashiontheorylove (Tumblr)

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: So what if I'm fucking crazy? [Flavio]   Dim 28 Juin - 1:18




So what if I'm fucking crazy?
Flavio & Amy
There's a war inside my head. Sometimes I wish that I was dead, I'm broken. So I call this therapist And she said, "Girl, you can't be fixed, just take this." I'm tired of trying to be normal I'm always over-thinking I'm driving myself crazy So what if I'm fucking crazy?



Je m’étais attendue à tout sauf à ça. Son ton était moqueur et j’avais d’ailleurs posé un regard sur lui beaucoup plus sombre face à sa remarque. Je n’avais pas besoin de quelqu’un pour me faire la morale. Mais ne cherchant même pas à débattre sous peine de passer pur une dingue – ce que j’étais, je l’avoue – je préférais ne pas broncher et faire comme s’il avait raison. N’empêche que je m’inquiétais plus pour l’état de ma moto que pour ma propre santé. C’est que j’y tenais à mon bolide.
J’avais rejoins ma bécane d’ailleurs, constatant les dégâts et soit j’allais douiller pour les réparation, soit je pouvais carrément envisager d’en racheter une. En constatant l’état de la moto je réalisais que je m’en sortais vraiment avec beaucoup, beaucoup de chance. Je croyais que le type aurait laissé tombé, laissant la fille complètement psychopathe sur le bord de la route mais il était toujours là.
« J’accepte votre proposition… A pieds, je réussirai pas à aller bien loin de toute façon… merci » J’hésitais un moment mais finissait par m’éloigner de la moto en boitant légèrement et revenait du côté du beau brun qui avait quand même la gentillesse d’être venu à mon secours.« Merci de vous être arrêté » Je pouvais être sauvage parfois et avoir du mal à classer les priorités comme le ferait le commun des mortels, je savais aussi me montrer reconnaissante.
On quittait l’herbe fraîche pur rejoindre sa voiture et au moment de m’asseoir, je ressentais un certain soulagement. Ma cuisse me brûlait même si les blessures semblaient superficielles. « Je m’appelle Amy au fait… Histoire que vous vous retrouviez pas à covoiturer une parfaite inconnue » Je tentais un petit sourire malgré la situation absolument incongrue.




©fiche:Mag' & gifs: ukutsu & fashiontheorylove (Tumblr)


Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: So what if I'm fucking crazy? [Flavio]   Dim 28 Juin - 16:07




So what if I'm fucking crazy?
Flavio & Amy
There's a war inside my head. Sometimes I wish that I was dead, I'm broken. So I call this therapist And she said, "Girl, you can't be fixed, just take this." I'm tired of trying to be normal I'm always over-thinking I'm driving myself crazy So what if I'm fucking crazy?



Je sens son regard noir sur moi, mais après tout, elle avait bien de la chance que je ne sois pas en service, sinon je ne l'aurai pas loupé vu la vitesse à laquelle elle roulait. Mais, j'étais en civil et je ne voulais pas paraître trop lourd, malgré le fait que mon côté flic ressort toujours plus ou moins dans la vie de tous les jours.

" - J’accepte votre proposition… A pieds, je réussirai pas à aller bien loin de toute façon… merci" me dit-elle en boitant.

Je ne pouvais pas la laisser comme ça, j'aurai aimé la soigner, mais vu son caractère, je suis persuadée qu'elle refusa mon aide pensant qu'elle peut le faire toute seule.

" - Merci de vous être arrêté."

" - Je n'allais tout de même pas vous laissez dans le fossé. Je ne suis pas si méchant que j'en ai l'air."

Alors que je me dirigeais vers ma voiture afin de la raccompagner, j'appelle un dépanneur que je connais très bien afin qu'il vienne prendre la moto de la jeune femme et qu'il la ramène chez elle. Je ne dirais rien, mais je glisserai un petit billet pour avancer le paiement des réparations, je voulais l'aider après tout, elle avait fait une erreur, mais, tout le monde en fait.

" - Je m’appelle Amy au fait… Histoire que vous vous retrouviez pas à covoiturer une parfaite inconnue"

Je lui souris et monta dans la voiture à mon tour en regardant sa cuisse.

" - Vous devriez aller à l'hôpital, ça paraît assez important. Et sinon, moi c'est Flavio et je suis lieutenant de police." dis-je d'une voix très calme et posée.





©fiche:Mag' & gifs: ukutsu & fashiontheorylove (Tumblr)


Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: So what if I'm fucking crazy? [Flavio]   Mar 30 Juin - 18:15




So what if I'm fucking crazy?
Flavio & Amy
There's a war inside my head. Sometimes I wish that I was dead, I'm broken. So I call this therapist And she said, "Girl, you can't be fixed, just take this." I'm tired of trying to be normal I'm always over-thinking I'm driving myself crazy So what if I'm fucking crazy?



J’avais esquissé un sourire quand il avait parlé d’un air méchant qu’il aurait pu avoir. Ça ne m’était pas vraiment venu à l’esprit. A part la remarque sur la vitesse à laquelle je roulais et son ton quelque peu moralisateur, je n’avais rien eu à lui reprocher. Et puis i avait raison au fond, mais tête-brûlée je n’avais pas envie que l’on me fasse la morale. Sale caractère, je sais.

« Tout le monde ne l’aurait pas fait… ça vaut le « merci » »

Je lui adressais à nouveau un sourire avant de prendre place dans la voiture. J’avais quand même jeté un dernier regard à ma moto, comme si je l’abandonnais. C’est que j’y tenais à cette bécane. En faisant une fixette la dessus, j’oubliais les dégâts physique et ma cuisse amochée. Jusqu’à ce que mon chauffeur pour me ramener vers le centre de Londres ne parle d’hôpital.

« Non ça va aller… ça a besoin d’être nettoyé et désinfecté… ça devrait aller »

Une fois de plus je tentais de minimiser la situation jusqu’à ce que je l’entende m’annoncer son métier, ce qui me faisait relever la tête assez brutalement dans sa direction.

«  C’est ma chance ça ! Je vais me taper une amende pour excès de vitesse ? Si je refuse d’aller à l’hôpital, vous allez me menotter et m’y emmener de force ? »

Après quelques secondes j’affichais un grand sourire amusé alors qu’il n’y avait pourtant rien de drôle. N’empêche que…

« Sérieusement, vous allez me coller une prune pour l’excès de vitesse ? »

C’est que j’avais quand même été loin de respecter la loi et le code de la route avec ma conduite. Et sa voiture était effectivement celle que j’avais doublé un peu comme une folle.





©fiche:Mag' & gifs: ukutsu & fashiontheorylove (Tumblr)


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: So what if I'm fucking crazy? [Flavio]   

Revenir en haut Aller en bas
 
So what if I'm fucking crazy? [Flavio]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» - Gallery of a crazy newbie -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD IN LOVE :: Bad In Love vous dit au revoir ! :: à récupérer :: RPs terminés-