RSS
RSS



 

Partagez | 
 

 Je ne t'ai jamais présenté mon fils...[feat Charlie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



J'ai envoyé : 90 râteaux. Je suis par ici depuis le : 03/07/2015


MessageSujet: Je ne t'ai jamais présenté mon fils...[feat Charlie]   Mar 14 Juil - 18:44

Depuis que j'étais arrivée à Londres, un peu plus de deux ans auparavant, je voyais régulièrement mon fils. Je tentais vainement de rattraper le temps perdu, si tant est que je pouvais le rattraper. Je n'avais jamais été une mère pour lui mais je tentais d'être là pour lui. Après tout, mon fils avait 13 ans, il se posait beaucoup de questions sur un peu tout : ses origines, la sexualité, les filles... Oh oui, il adorait me poser des questions sur les filles et comme je n'étais pas vraiment comme une mère pour lui, il se tournait toujours vers moi pour poser les questions qui lui trottaient en tête.

Ce jour-là, on était allé au musée puis nous avions fait une petit balade dans le parc. Pendant la majeure partie de l'après-midi, il m'avait posé des questions sur l'homosexualité. Allez savoir pourquoi, il me posa ces questions. Peut-être se posait-il des questions sur sa propre sexualité ? Je ne préférais pas l'embêter davantage. Nous finîmes par nous asseoir sur un plan pour discuter comme deux amis. Une musique joyeuse retentit de l'autre côté du parc : le marchand de glace ! Mon fils se tourna vers moi pour me demander s'il pouvait en avoir une. Je lui donnai un billet et l'envoyai m'en chercher une vanille-café. Il s'en alla en courant. Je souris. Il n'avait que 13 ans, il était encore innocent. C'était réellement touchant. Il devait chérir sa jeunesse et son innocence tant qu'il le pouvait.

Quelques personnes passèrent devant moi tandis que je réfléchissais aux dernières questions que mon fils m'avait posé : comment peut-on savoir qu'on est gay ? Comment sait-on que l'on est attiré par quelqu'un ? Je ne l'avais pas aidé puisque je lui avais fourni la réponse bateau « Tu le sauras quand tu seras attiré par quelqu'un ». Je n'avais jamais été attirée par une femme alors comment savoir pour cette histoire d'homosexualité ? J'aurais peut-être dû demander à quelqu'un qui l'était. Je passais en revue mes amis gays... Je n'en avais pas des masses à part... Charlie. D'ailleurs, ce dernier passa devant moi. « Charlie ! », l'interpelai-je en lui faisant de grand signe de la main. Il pourrait certainement m'aider sauf que... Je ne lui avais jamais parlé de mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 337 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: Je ne t'ai jamais présenté mon fils...[feat Charlie]   Lun 20 Juil - 14:00

Je ne t'ai jamais présenté mon fils

ft. Kaili & Charlie


« That's the way it was, happened so naturally I did not know it was love and the next thing I felt was you holding me close and now we're flyin' through the stars I hope this night will last forever. »
Charlie ressentait le besoin de courir aujourd’hui, il avait l’impression que tout allait de travers, Noa et Sara ne cessaient de parler de son comportement envers Amaury, voulant absolument lui soutirer des informations, mais le jeune anglais n’était pas certain de vouloir s’expliquer pour le moment, même auprès des personnes qu’ils aiment le plus. Il est partagé entre l’envie de se laisser une chance avec le français, si ce dernier accepte de son côté également, et celle de tout laisser tomber pour retourner dans sa vie morne mais tellement plus simple. Alors pour se vider l’esprit, quoi de mieux que de courir, ça l’a toujours aidé à se vider l’esprit, évacuer les tensions pour continuer à se battre dans cette vie qui semble adorer le mettre à l’épreuve. Il ne regrette pas vraiment d’avoir abandonné ses études, il sait qu’il sera capable de les reprendre plus tard, ça ne lui fait pas peur mais c’est angoissant de devoir subvenir à ses besoins et ceux de son frère, il a toujours peur de manquer de quelque chose ou de ne pouvoir payer le loyer à la fin du mois, sans raison puisque ça ne lui ait jamais arrivé depuis qu’il est à Londres. Et puis y a Amaury, l’immense casse-tête Amaury qui lui donne du fil à retordre et l’embrouille encore un peu plus dans ses émotions. Instable, c’est le mot que choisirai Charlie pour décrire son état actuel, il est en constant questionnement sur ses actes et mêmes ses pensées, se demandant si elles sont légitimes ou non.
Il aime courir dans le parc de son quartier, non loin de chez lui, l’ambiance qui y règne et aide à son apaisement. Il croise d’autres joggeurs, des familles et de nombreux couples et ces derniers lui donnent une furieuse envie de meurtres. Pour ne pas s’énerver encore plus, il se concentre uniquement sur sa respiration et ses foulées, tentant de faire abstraction de tout ce qui l’entoure et ça fonctionne parfaitement jusqu’à ce qu’il entende une voix familière prononcer son prénom. Aussitôt, il sort de sa bulle pour chercher du regard Kaili. Il ne l’a pas encore vu qu’il a déjà reconnu sa voix, celle si douce de sa patronne mais pas que. Cette jolie jeune femme est également une très bonne amie avec laquelle il adore discuter, elle est d’ailleurs l’une des seules à qui Charlie a déjà parlé d’Amaury et de ce qu’il ressent réellement pour le français.

Ravi de la voir, un immense sourire illumine le visage de Charlie tandis qu’il s’approche de Kaili pour aller la saluer. « -Salut ! » dit-il avec un ton enjoué. « -Je t’embrasse pas, je dois être plein de sueur. » Mais cela ne l’empêche pas de venir prendre place à ses côtés, toujours aussi souriant, oubliant temporairement les raisons de sa venue dans le parc. « -Qu’est-ce que tu fais ici toute seule ? » Charlie jette des rapides regards autour de lui pour s’assurer qu’il ne dit pas de bêtises. « -Oh je sais, tu m’aimes tellement que tu ne peux t’empêcher de me poursuivre partout où je vais, c’est ça ? » L’humour habituel de Charlie, qui ne fait pas toujours rire tout le monde, mais avec Kaili il sait qu’il n’a pas forcément besoin de prendre des pincettes.

code by ORICYA.


_________________
amaury & charlie
If I showed you my flaws, If I couldn't be strong Tell me honestly, would you still love me the same?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 90 râteaux. Je suis par ici depuis le : 03/07/2015


MessageSujet: Re: Je ne t'ai jamais présenté mon fils...[feat Charlie]   Dim 26 Juil - 22:55

J'avais dérangé Charlie en plein jogging. Ca me faisait bizarre de le voir faire du sport, c'était bien la première que je le voyais en faire. Visiblement, il était content de me voir. Après tout, ce n'était pas si étonnant que cela : on se connaissait depuis quelques temps déjà, il était mon employé et un excellent ami. Le mieux entre nous c'était que tout était simple : pas de prise de tête, pas besoin de retourner quinze mille fois une phrase dans sa tête pour être certain qu'il ne la prendrait pas mal. Idem pour les blagues pourries.

J'arborais un immense sourire. J'étais particulièrement heureuse de le voir. Je me tourne vers lui quand il s'assit à côté de moi. Puis il me demanda ce que je faisais ici toute seule. Bon, j'allais devoir lui parler de mon compagnon pour l'après-midi et de ma petite histoire. Il fini par faire une blague dont il avait secret. J'éclatai immédiatement de rire. « L'idée de te suivre est très séduisante mais non, je ne te suis pas partout. En fait, je ne suis pas seule sauf que mon compagnon est parti nous chercher des glaces. », lui dis-je, évasive. Je n'étais pas encore certaine de la façon d'aborder ma maternité et l'adoption de mon fils. Comment expliquer que j'avais été enceinte à 14 ans ? Comment lui dire que j'avais préféré ne parler de cet aspect de ma vie à personne ? Je me mordis la lèvres de nervosité. Finalement, je me dis qu'il valait mieux se débarrasser de l'affaire le plus vite possible, s'en débarrasser comme quand on enlevait un pansement. Un grand coup ferait l'affaire. « Charlie, c'est un peu délicat à t'expliquer et j'espère que ça ne changera pas ta façon de me voir. Le garçon avec qui je passe l'après-midi a 13 ans et... C'est mon fils... Enfin, mon fils biologique. Je l'ai retrouvé il y a quatre ans via l'organisme d'adoption qui lui avait trouvé une famille. Je ne suis pas fière de ce que j'ai fait mais bon... J'avais 15 ans et c'était le mieux à faire pour lui comme pour moi. ». Je baissais les yeux, honteuse. Ma grossesse en pleine adolescence comme l'abandon de mon fils était une source de gêne et de honte pour moi.

Bientôt, les questions que mon fils m'avait posé me revinrent en mémoire. J'avais des questions à poser à Charlie car il aurait peut-être une réponse contrairement à moi. « Dis, Charlie... tu es bisexuel, je me trompe ? Je... Euh... Tout-à-l'heure, mon fils m'a posé des questions sur l'homosexualité et j'étais incapable de lui répondre... Je me suis dis qu'il valait mieux que je demande à quelqu'un qui était homo ou, au moins, bi... », fis-je d'une voix de plus en plus basse. Je m'empêtrai dans mes explications et n'arrivai même pas à demander à Charlie s'il acceptait de répondre aux questions que mon fils m'avait posé. Je restai, les mains sur les cuisses, les yeux rivés au sol, totalement embarrassée. Ca me mettait curieusement mal-à-l'aise de parler de la sexualité de mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Je ne t'ai jamais présenté mon fils...[feat Charlie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne t'ai jamais présenté mon fils...[feat Charlie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ne pourrais jamais te revaudre ça. [FEAT CASPI ♥]
» On en aura jamais fini avec les emmerdes! [feat. Perséphone] ~ 18+
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD IN LOVE :: Bad In Love vous dit au revoir ! :: à récupérer :: Wandsworth :: Wandsworth park-