RSS
RSS



 

Partagez | 
 

 #25 (+) autant en rire feat Valerian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



J'ai envoyé : 337 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: #25 (+) autant en rire feat Valerian   Ven 17 Juil - 11:16

Autant en rire

ft. Valerian & Charlie


 
« His body's hot; His body's like the summer I'm in a trance or something his mind is not, no. And now I'm left with nothing. »
Ce n’est vraiment pas dans les habitudes de Charlie de se comporter de la sorte, alors, est-ce à cause des nombreuses bières ingérées ou tout simplement parce qu’il en avait marre de voir tous ces couples autour de lui ? La raison reste un mystère, même pour Charlie, mais le voici en train de dragouiller dans le pub dans lequel il devait passer la soirée avec ses amis. Il les a lâchement abandonné, voir Sara en compagnie de Yan, c’est une habitude maintenant, mais Charlie ne supporte pas de voir Amaury roucouler tranquillement, pas après les nuits entières qu’ils passent à discuter de tout et de rien sur internet. Charlie est peut-être vieux jeu, mais il ne trouve pas ça très respectueux envers Christophe, ni envers lui-même d’ailleurs, il n’y a que lui qui se retrouve désespérément seul dans son appartement lorsqu’ils finissent par se déconnecter. Bon d’accord, pas vraiment seul puisque Noa est là, mais ce n’est clairement pas comparable.
Bref, il a croisé le regard de ce beau gosse, Valerian, et sans vraiment réfléchir à ce qu’il était en train de faire, il a été l’accoster. Il ne s’est pas reconnu sur le coup, c’est la première fois qu’il se la joue séducteur capable de faire la conversation et de lancer des sourires séducteurs comme s’il avait fait ça toute sa vie. Peut-être que c’est parce que Valerian semble réceptif à son tour de charme, Charlie se sent rassuré. Et puis, il est vraiment vraiment sexy. Charlie est jaloux des yeux de Valerian, et ne parlons pas de sa carrure, il fait petite crevette à côté de lui, mais il doit donner cette sensation à côté de tout le monde de toute façon…

Il n’en revient pas quand il s’entend proposer à Valerian de finir la soirée chez lui. « -Ça te dis qu’on aille chez moi ? » Est-ce qu’il se sent pousser des ailes ? En tout cas, il ne perd pas de temps, après que Valerian ait accepté, il se précipite auprès de ses amis pour les prévenir. « -Aller, tchao les nazes, je me rentre ! » Seule Sara semble l’entendre, elle lui fait un signe de la main avant de comprendre ce que Charlie vient de lui dire et d’essayer de l’interpeller mais trop tard, le jeune homme fend la foule pour retrouver Valerian qui l’attend dehors.
Cette fois-ci, l’angoisse monte d’un cran, et les mains dans les poches, Charlie tente de faire la conversation le temps du chemin jusqu’à son appartement qui ne se trouve pas très loin d’ici mais tout ce qui lui hante les pensées, c’est de savoir quoi faire une fois arrivée chez lui. Alors il reste plutôt silencieux, lâchant quelques banalités sur la nuit sombre ou les étoiles brillantes. Heureusement, ils arrivent rapidement chez lui mais ça ne fait qu’empirer l’état de stress de Charlie. Il ouvre la porte de chez lui, allume la lumière qui éclaire alors son salon qui se trouve dans un état déplorable. L’inconvénient d’un appartement de mecs, c’est rarement rangé, il y a des boites de jeux vidéo qui trainent un peu partout, les coussins se trouvent sur le sol au lieu d’être sur le canapé et ne parlons pas des paquets de gâteaux vides laissés sur la table basse. Mais Charlie n’y fait pas vraiment attention, son regard est posé sur Valerian et il n’arrive pas à se détacher de lui. Ils ne se connaissent que depuis une petite heure, est-ce qu’il est réellement sur le point de coucher avec lui ? Charlie se donne la réponse tout seul en se penchant vers sa conquête pour venir l’embrasser, d’abord assez timidement, n’étant pas certain que c’était la chose à faire.
 

 

code by ORICYA.


_________________
amaury & charlie
If I showed you my flaws, If I couldn't be strong Tell me honestly, would you still love me the same?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité


MessageSujet: Re: #25 (+) autant en rire feat Valerian   Dim 19 Juil - 21:26

Ce soir-là, j'étais sorti de mon plein gré. Je voulais draguer, trouver quelqu'un, ne pas me sentir seul pendant une soirée et dormir dans un lit qui n'était pas le mien. Je ne supportais plus mon lit depuis ce que j'avais fait à Sasha car avait commencé par une partie de jambe en l'air. En fait, je ne me supportais plus.

Je ne savais pas dans quel bar j'avais mis les pieds. J'y étais allé au hasard. Je m'étais installé seul au bar. Je commandai une vodka puis posai mon regard sur la faune qui peuplait le bar. Rien de bien intéressant. Dommage. Subitement, un mec, très mignon soit dit en passant, vint m'aborder. Je commençai immédiatement à sourire. Il s'appelait Charlie. Je me laissais draguer. C'était agréable aussi d'être dragué ! Après une petite heure passée en ma compagnie, il me proposa d'aller chez lui. Je n'allais pas refusé : j'imaginai déjà ce que j'allais lui faire. « Avec plaisir. », lui répondis-je. Je me dirigeai vers l'entrée du bar tandis que Charlie allait prévenir ses potes qu'il partait. Je l'attendis dehors en commençant une cigarette. Il m'emmena ensuite jusqu'à son appartement. Je souris en voyant l'intérieur : un vrai appartement de mec célibataire !

Je remarquai alors le regard de la conquête sur moi. Je me permis de le détailler encore un peu. Il était vraiment sexy mais il avait un peu l'air d'une crevette. Pas grave ! Il embrassait bien. D'ailleurs, il venait tout juste de le faire avec une timidité terrible. J'allais prendre le dessus. Je le devais. Je plaquai le garçon au mur le plus proche alors que mes lèvres s'emparèrent goulûment de celle de Charlie. Mes mains allèrent agripper ses fesses. Il avait vraiment un cul du tonnerre. Il me faisait tout oublier, j'oubliai mes problèmes, j'oubliai mes pensées... « Tu es vraiment sexy ! J'ai envie de te baiser comme je n'ai jamais baisé quelqu'un... », grognais-je. Je ne me reconnaissais pas. Avais-je vraiment dit ça ? Je n'aimais pas le verbe « baiser », je trouvais ça immonde, irrespectueux, sale... Mais après tout, je couchais avec tout le monde alors je pouvais bien avoir changé un peu de registre, de vocabulaire. En fait, je ferais mieux de ne plus parler.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



J'ai envoyé : 337 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: #25 (+) autant en rire feat Valerian   Lun 20 Juil - 13:53

Autant en rire

ft. Valerian & Charlie


 
« His body's hot; His body's like the summer I'm in a trance or something his mind is not, no. And now I'm left with nothing. »
Presque aussitôt, Charlie comprend qu’il a eu raison d’embrasser Valerian et s’il sait que les choses vont forcément devenir plus sérieuses par la suite, il est tout de même un peu étonné de la fougue dont fait preuve le jeune homme. A présent coincé entre le mur et le corps de Valerian, le jeune anglais apprécie fortement la situation. Ce baiser plus qu’approfondi est très agréable mais lorsque Valerian vient agripper les fesses de Charlie, ce dernier sent une douce chaleur s’emparer de l’ensemble de son corps. La chambre lui parait tellement loin à présent, tout ce qu’il désire c’est Valerian sans aucun vêtement sur lui maintenant, tout de suite, sans plus attendre. C’est bien la première fois que Charlie ramène quelqu’un comme ça chez lui, et à présent qu’il est en train de le vivre, il se demande bien pourquoi il ne l’a pas fait plus tôt. Foutues convictions qui l’empêchent parfois de profiter de la vie comme tous les autres jeunes hommes de son âge, après tout, il ne fait rien de mal.
Lorsque Valerian prend la parole, Charlie ouvre les yeux pour l’observer un instant. Clairement, il n’aime pas le mot « baiser » mais vu l’état d’excitation dans lequel ils se trouvent tous les deux, le mot est peut-être le plus adapté. Ce n’est que physique, aucun sentiment n’entre en jeu alors clairement, ce n’est qu’une histoire de plaisir et d’envie. Charlie ne s’en offusque pas, loin de là, mais comme réponse, il vient glisser ses doigts sous le tee-shirt du jeune homme pour l’aider à s’en débarrasser avant de le jeter derrière eux sans faire attention où il atterrit. Rapidement, Charlie vient déposer des millions de baisers dans le cou de Valerian, alternant entre sensualité et parfois mordillage anodin mais terriblement agréable tout en faisant glisser ses mains le long de ses hanches.

En s’aidant du mur derrière lui, Charlie se dégage du mur sans pour autant arrêter ce qu’il est en train de faire et guide Valerian jusqu’à sa chambre. S’il sait que Noa ne devrait pas être de retour avant demain après-midi, il préfère tout de même l’intimité de sa chambre. Avec un grand sourire narquois, il pousse Valerian pour le voir tomber dos contre son lit. C’est au tour de Charlie de se retrouver torse nu puisqu’il se débarrasse avec une certaine hâte de son tee-shirt avant de reporter son regard sur le bel apollon qui se trouve sur son lit. Admirant le temps de quelques secondes son magnifique torse musclé, presque de quoi lui donner des complexes, Charlie se mordille la lèvre inférieure, électrisé à l’idée que ce beau jeune homme n’est rien qu’à lui le temps d’une nuit. « -T’es juste… parfait. » Charlie se sent légèrement stupide mais il le pense tellement fort que les mots sont sortis de sa bouche sans qu’il puisse faire quoi que ce soit. Sans perdre une seconde de plus, il vient se positionner au-dessus de Valerian, emprisonnant ses hanches entre ses jambes avant de commencer à s’attaquer au pantalon du jeune homme, impatient de pouvoir aller plus loin.
 

 

code by ORICYA.


_________________
amaury & charlie
If I showed you my flaws, If I couldn't be strong Tell me honestly, would you still love me the same?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité


MessageSujet: Re: #25 (+) autant en rire feat Valerian   Mar 21 Juil - 22:12

Je m'étais surpris moi-même par mes paroles mais ma conquête n'avait pas l'air de s'en être offusqué. Au contraire, il glissa ses doigts sous mon t-shirt, effleurant ma peau au passage, et commença à me déshabiller puis il reprit le dessus, m'embrassant dans le cou et me faisant pousser des grognements de plaisir. Il était déjà bon, je savais que je passerai une excellente nuit dans ses bras. J'avais chaud, le genre de chaleur qui n'avait rien à voir avec le temps qu'il faisait. Sans s'arrêter dans ses baisers, il me conduisit jusqu'à sa chambre et me poussa sur le lit. Je me redressai immédiatement sur les coudes pour regarder Charlie, son sourire narquois aux lèvres et son torse nu. Subitement, il sembla hésiter et il se mordilla la lèvre avant de me dire que j'étais parfait. « Je sais. », répondis-je à la façon de Han Solo face à Leia dans Star Wars... Mais la scène que nous jouions était beaucoup moins romantique que celle dans le film. A peine eus-je fini de parler qu'il était sur moi et commençais à déboutonner mon jeans. Je voulais qu'il aille plus vite. Pendant ce temps, j'envoyais voler mes baskets mal lacées. Voyant qu'il n'en finissait pas, je pris les devants : déboutonner mon jeans, descendre la braguette. Là, ça bloquais. J'agrippai le jeune homme au niveau de la taille puis le fit basculer sur le côté pour intervertir nos positions. Je me redressais alors pour ôter mon jeans et mon boxer puis j'en fis de même avec Charlie.

Nous étions enfin nus tous les deux. J'embrassai son corps, son torse, son sexe avant de le retourner de force. Il était tellement plus léger que moi que je pouvais en faire ce que je voulais. Une fois le garçon allongé sur le ventre, je me mis à embrasser sa nuque et descendre ainsi tout le long de sa colonne vertébrale jusqu'à la naissance de ses fesses. Je m'arrêtais quelques instants, plus vraiment sûr de mon coup. Oh et puis, merde ! Je repris la descente et déposai mes lèvres sur ses jolies fesses. Pendant ce temps, je me mis à penser à comment nous allions coucher ensemble. Qui serait le dominant ? Quelle position nous allions adopter ? Personnellement, je n'avais pas envie de le regarder dans les yeux, ça me faisait beaucoup trop penser au soir où j'avais couché avec l'un de mes meilleurs-amis et où je m'étais moqué de lui. Peu importe de qui je croiserai le regard, j'aurais toujours l'impression de voir Sasha et ce que je lui avais fait.

Quand la culpabilité me rongeait, je voyais tout et importe quoi, imaginais tout et n'importe quoi. Mais je n'étais pas au bout de mes surprises, je n'avais pas fini de souffrir de ma culpabilité.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: #25 (+) autant en rire feat Valerian   

Revenir en haut Aller en bas
 
#25 (+) autant en rire feat Valerian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» soleil, piscine, et rire. feat. Lily
» Juste pour rire
» Le Demon Du Rire
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» POur guérire Eimma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD IN LOVE :: Bad In Love vous dit au revoir ! :: à récupérer :: Wandsworth :: Habitations-