RSS
RSS



 

Partagez | 
 

 kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



J'ai envoyé : 337 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury   Lun 20 Juil - 14:14

kiss me under the light of a thousand stars

ft. Amaury & Charlie


« So honey now take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars, place your head on my beating heart. I'm thinking out loud. Maybe we found love right where we are »
Accoudé à une table, Charlie est la nervosité incarnée. Il n’arrive pas à rester immobile plus de dix secondes et ne cesse de soupirer, le regard allant de la porte d’entrée du salon de thé à son téléphone. Après la catastrophe de leur dernière rencontre, il ne sait plus très bien si c’était une bonne idée d’accepter la demande d’Amaury de découvrir qui se cache derrière Boo_Chester. Il ne cesse de repenser à ce que le français a répondu, le laisser décider de ce qu’il penserait de lui, mais Charlie le sait déjà, il va être en colère de s’être fait avoir, il va obligatoirement être déçu de voir l’anglais et va le détester jusqu’à la fin de ses jours. Ça serait compréhensible avec cette relation tumultueuse que Charlie a toujours entretenue, qui voudrait donner une chance dans une telle situation ? Même Charlie n’a pas la moindre idée de ce qu’il pourrait se passer par la suite si, par le plus grand des miracles, Amaury accepte qui est réellement ce correspondant avec qui il s’entend si bien. Tout serait tellement plus simple si Charlie avait continué de refuser cette rencontre mais non… il avait fallu qu’il craque en donnant rendez-vous à Amaury ici. C’est vrai que la dernière fois, ils ont réussi à discuter sans que ça finisse en troisième guerre mondiale, mais est-ce vraiment de bonne augure ? Ils n’ont jamais passé de moment uniquement tous les deux. Et puis, Charlie ne sait même pas ce qu’il en est entre Amaury et Chris, personne ne semble vouloir en parler, peut-être parce que personne n’est au courant… Quoi qu’il en soit, Charlie ne sait pas dans quel état d’esprit Amaury va se trouver et ça l’angoisse.
Il faut avouer qu’il a également peur d’être rejeté par le bouclé, après avoir découvert qui était réellement Amaury, il n’a pas été déçu, qui pourrait résister à un physique pareil ? Amaury est clairement très beau et si Yannick s’entend si bien avec lui, ce n’est certainement pas pour rien. Charlie est persuadé qu’en prenant la peine de creuser un peu, il trouvera un garçon adorable et fun, alors il aimerait ne pas passer à côté de cette occasion qui lui parait être en or.

Même si Charlie n’est pas censé travailler, étant en repos aujourd’hui, il ne peut s’empêcher d’aller donner un coup de main à Kaili lorsqu’il la sent débordée par la clientèle présente. De toute façon, ça ne peut pas lui faire de mal de s’occuper les mains et l’esprit ne serait-ce que le temps de quelques minutes. Alors forcément, quand Amaury fait son entrée dans le salon de thé, Charlie se trouve avec une tasse dans la main, se figeant aussitôt sur place, ne lâchant plus le français du regard. Est-ce que c’est lui ou il est encore plus beau qu’à son habitude ? Aussitôt Charlie regrette de ne pas avoir fait un effort pour s’habiller un peu mieux qu’en temps ordinaire. Pendant un quart de seconde, il hésite entre aller à sa rencontre et se cacher derrière le comptoir, il a vraiment très envie de disparaitre, des milliers de sentiments se bousculent dans sa tête, l’empêchant de penser de manière cohérente mais Kaili attire l’attention vers le comptoir en lui souhaitant la bienvenue avant en poussant légèrement son employé pour qu’il finisse par réagir.
Charlie s’avance vers le française, trébuchant au moment de quitter le comptoir. Est-il possible d’être plus empoté que lui à cet instant ? Charlie a l’impression qu’il va faire une demande en mariage tellement il se sent nerveux. Et plus il s’avance vers le beau brun, plus il sent la réalité le rattraper, il y a juste à le regarder pour se douter qu’un mec comme lui ne voudra jamais de Charlie dans sa vie. Tout en se frottant l’arrière de la tête, et un sourire crispé sur les lèvres, Charlie arrive à sa hauteur, encore plus perturbé par le regard interrogateur d’Amaury qui ne doit rien comprendre et se demander ce que l’anglais fait ici. « -Salut ! » dit Charlie avec des nœuds dans la gorge. « -Je suis content de te voir ici. » Mais Amaury ne comprend toujours pas, ne voyant certainement pas en Charlie la personne qui se cache derrière Boo_Chester, alors il décide de se révéler autrement. « -Qu’est-ce que je peux te servir, Riri93 ? » Cette fois-ci, Amaury doit comprendre, Charlie est persuadé qu’il n’a parlé à personne d’autre de ce forum sur lequel ils se sont rencontrés et donc, personne d’autre que Boo_Chester ne connait ce pseudo.

code by ORICYA.


_________________
amaury & charlie
If I showed you my flaws, If I couldn't be strong Tell me honestly, would you still love me the same?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 909 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury   Lun 20 Juil - 17:23

kiss me under the light of a thousand stars

ft. Charlie & Amaury


« So honey now take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars, place your head on my beating heart. I'm thinking out loud. Maybe we found love right where we are »
Debout dans la salle de bain, devant le miroir depuis dix bonnes minutes, Amaury tente désespérément de dompter ses boucles qui n'en font qu'à leur tête. Le français est tellement dans un état à ne plus en avoir, que rien ne semble aller comme il le voudrait. Plus nerveux que lui en cet instant, ce n'est presque pas possible à faire. Il inspire et expire, il essaie tant bien que mal de se calmer, histoire de ne pas trop laisser paraitre quoi que ce soit devant son cousin et la petite amie de ce dernier, il n'a pas envie de subir un interrogatoire qui le stressera encore plus juste avant ce rendez-vous qu'il a tellement voulu, tellement espérer. Et puis, il n'a pas envie encore de leur dire qu'il va enfin rencontrer Boo_Chester, c'est vrai qu'il avait déjà un peu parlé de l'anglais à Yannick, sans vraiment entrer dans les détails, tout comme à Sara, mais pareil, en restant assez vague, parce que bon, il n'avait pas envie d'être jugé par rapport au fait qu'il discutait avec quelqu'un d'autre alors qu'il était en couple avec Christophe. Le pire c'est qu'il parlait déjà à l'anglais avant même de rencontrer son ex, mais il ne ressentait pas encore ce qu'il ressent aujourd'hui pour lui. Et au final, ils n'ont fait que parler durant tous ces mois, alors on ne peut pas dire qu'Amaury a vraiment fait quelque chose de mal, non ? Bref, il préfère attendre de l'avoir enfin rencontré avant de plus parler de lui au couple qui l'héberge.

Une fois à peu près satisfait de son apparence, il se décide enfin à sortir de la salle de bain, et bien évidemment, vu le temps qu'il y a passé enfermé, son cousin ne peut s'empêcher de le lui faire remarquer. « T'as un rencard ou quoi, que t'as passé plus d'une heure là-dedans ? » Aussi vite la phrase prononcée, il sent la chaleur et le rouge lui monter aux joues. Pitié non, pourvu qu'il ne continue pas sur cette voie. « Tu t'es remis avec Chris ? J'ai vu qu'il n’arrête pas de te téléphoner et de t'envoyer des messages ? » Amaury secoue un peu trop vigoureusement la tête pour démentir cette information. « Non. Enfin oui, il n'arrête pas d'appeler, il regrette d'avoir réagi aussi impulsivement. Et non, on ne s'est pas remis ensemble, je ne veux pas. » Yannick arque un sourcil suspicieux et le bouclé voit bien que d'autres questions lui brûlent les lèvres. Heureusement pour lui, Sara voit son malaise, et elle sait à quel point il peut être réservé, alors elle intervient, empêchant son compagnon de poursuivre l'interrogatoire et de mettre Amaury encore plus dans l'embarras. Il la remercie du bout des lèvres. Vraiment, Amaury ne comprends pas comment quelqu'un d'aussi adorable qu'elle puisse être ami avec quelqu'un ayant le caractère de Charlie. Il se doute bien que le châtain doit être bien plus sympa que ce qu'il a été avec lui depuis qu'ils se connaissent, il en a eu un petit aperçu lors de leur dernière soirée au pub, quand lui et Chris ont rompu. À vrai dire, depuis ce soir-là, le breton a décidé de laisser sa chance à Charlie, et de prendre sur lui pour ne plus rentrer dans son jeu de celui qui lance la meilleure vacherie à l'autre. Peut-être que si lui arrête de montrer à l'anglais que son petit manège fonctionne sur lui, il se calmera, ne s'imaginant pas un seul instant que c'est justement ce dernier qu'il est sur le point de retrouver.

Amaury n'est pas familier du quartier où Boo_Chester lui a donné rendez-vous, et il ne connait pas du tout le salon de thé en question non plus, alors il tourne un peu, obligé même de demander à des passants de lui indiquer le chemin. Je suis dans le quartier, j'arrive. Juste le temps de trouver l'adresse. À tout de suite. ♥  Il n'est pas en retard, étant parti suffisamment tôt pour justement pallier à ce genre de soucis, mais il ressent le besoin de le prévenir. Il est là, devant l'entrée du Kaili' s Tea House, les mains dans les poches, et il se retrouve paralysé. Et s'il ne plaisait pas à Boo_Chester ? Et si ça se passait mal ? Le français secoue la tête, c'est lui qui a voulu ce rendez-vous, il faut absolument qu'il se sorte ses pensées négatives de la tête. Dans un geste qui se veut rassurant pour lui, se redonnant un peu de constance, il passe une main dans ses boucles brunes, poussant ses cheveux en arrière et ne réfléchit plus, afin d'entrer à l'intérieur. Aussitôt, Amaury s'en veut, il a oublié de demander à son anglais de quoi le reconnaitre, et s'ils venaient tous deux à s'attendre sans se reconnaitre ? Non, ce n’est pas possible, ils ne sont pas dans un film et puis lui s'est déjà un peu décrit à Boo_Chester récemment, un grand bouclé aux yeux clairs, y'en a pas dix milles au mètre carré non plus. Et soudain, c'est la panique. Amaury aperçoit Charlie près du comptoir. *Merde, qu'est-ce qu'il fait là ? *Le bouclé craint déjà de voir le châtain lui bousiller son rencard, mais contre toute attente Charlie s'avance vers lui, plutôt maladroitement, ce qui est assez inhabituel pour lui et le salue, lui disant même être content de le voir. « Salut Charlie. » Amaury reste perplexe, mais sans comprendre pourquoi, son rythme cardiaque s'accélère, comme si son corps comprenait avant son cerveau ce qui est sur le point de se produire. Le bouclé ouvre la bouche pour lui répondre, mais la referme sans laisser un son en sortir. Il n'est pas certain d'avoir bien entendu. Mais ça y est, tout se connecte là-haut, Boo_Chester lui a dit lui donner rendez-vous sur son lieu de travail et Charlie était en train apparemment de servir et puis vu la question, il n'y pas de doute, le châtain travaille ici aussi. Non pas aussi Charlie est Boo_Chester. « C'est une blague ? » Ce n'est pas de la déception, loin de là, d'ailleurs, il ne pensait pas avoir sorti cette phrase à voix haute, plutôt de l'étonnement en réalité, c'est juste que... quelles étaient les chances pour que cela arrive ? Quelle était la probabilité pour que ce garçon duquel il est tombé amoureux via le Net soit Charlie, celui-là même qui le déteste depuis toujours ?

Puis une phrase de Christophe lors de leur dernière soirée lui revient en mémoire. *« Ouais, bah il se comporte plutôt comme un mec jaloux... »* Et ça fait tilt, alors seulement à cet instant, il dessert les lèvres et parle peut-être un peu plus sèchement qu'il ne l'aurait voulu. « Depuis quand tu le sais que c'est moi ? » En fait ce qui le déçoit le plus, ce n'est même pas le fait d'apprendre que c'est Charlie qui se cachait derrière Boo_Chester, au contraire même, il faut dire la vérité, Amaury a déjà pensé un nombre incalculable de fois que Charlie, malgré son animosité envers lui, était un mec carrément sexy et qu'il devait faire tomber pas mal de mecs dans ses bras avec un tel sourire, enfin pour les quelques fois où il a eu l'occasion de le voir sourire. « Euh je veux dire... pourquoi tu ne me l'as pas dit avant ? » Sa voix s’est radoucie. En tout cas, il comprend un peu mieux les refus, il comprend mieux quand il lui avait écrit qu'il serait déçu. « Oh mon Dieu, mais quel con. Je devais trop avoir l'air d'un crétin. » Et là, il repense justement à ces messages échangés lors de la soirée avec Boo_Chester, alors qu'ils se balançaient pique sur pique avec Charlie, les messages échangés dehors. « C'était pas ton frère le message... » Question rhétorique, évidemment que ce n’était pas Noa, c'était lui. Amaury est rouge comme une pivoine, de gêne d'avoir été aussi aveugle, de colère contre Charlie parce que lui savait. « Tu t'es foutu de moi en fait ? » Parce que là, oui, c'est un peu l'impression qu'il a, que le châtain l'a juste pris pour une poire. « Ou y'avait un minimum de sincérité dans les choses que tu m'as dites ? Et sache que non, je ne suis pas déçu... juste blessé. » Le bouclé est perdu et il ne sait pas du tout comment agir. Il est partagé entre partir et planter Charlie là au milieu du salon de thé, ou lui laisser une chance de s'expliquer. Finalement, il écoute son coeur qui lui dit de laisser l'anglais répondre, lui rappelant la complicité partagée durant toutes ces nuits à discuter comme s'ils se connaissaient depuis toujours, ce qui finalement, n'est pas si faux.

code by ORICYA.


_________________
there’s a devil in your smile that’s chasing me and every time i turn around it’s only gaining speed. there’s a moment when you finally realize there’s no way you can change the rolling tide. but i know yes i know that i'll be fine.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 337 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury   Lun 7 Sep - 17:04

kiss me under the light of a thousand stars

ft. Amaury & Charlie


« So honey now take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars, place your head on my beating heart. I'm thinking out loud. Maybe we found love right where we are »
Charlie peut voir le cheminement des pensées d’Amaury, comme si une claque venait de le heurter de plein fouet et Charlie ne bouge pas d’un centimètre, ayant l’impression qu’il ne ferait qu’empirer la situation. Durant le moment que prend Amaury pour assimiler la situation, l’anglais a l’impression de ne plus pouvoir respirer. C’est étrange comme sensation, lui qui se veut si indépendant avec sa grande gueule et ironie, le voici pendu aux lèvres d’Amaury, sentant que la réponse du français va de toute façon bouleverser sa vie. Alors forcément, quand Amaury prend enfin la parole, Charlie sent son cœur se serrer, comment prendre cette simple phrase ? Est-ce qu’il est en colère ? Déçu ? Etonné ? A vrai dire, l’anglais n’en a pas tout simplement pas la moindre idée. C’est l’une des rares fois dans sa vie où il se sent impuissant, ne sachant pas quoi faire par-dessus tout.
Charlie sursaute presque lorsqu’Amaury lui demande depuis quand il est au courant, il aimerait pouvoir lui dire que ce n’est qu’une simple blague et qu’il peut s’en aller l’esprit serein, mais ce n’est pas le cas, Boo_Chester, c’est bien lui et apparemment ils ont énormément de choses à se dire pour clarifier cette situation. Ce qui est un peu rassurant, c’est de voir Amaury se radoucir légèrement en posant la question suivante. Qu’il se mette un peu à sa place, qu’est-ce qu’il pouvait bien lui dire ? Particulièrement à cause de la situation amoureuse du français. Il était hors de question que Charlie tape l’incruste, surtout qu’il avait été blessé de savoir qu’Amaury jouait sur deux tableaux de la sorte…

Et Amaury se met à enchainer les phrases, ne laissant pas vraiment le temps à Charlie de s’expliquer. Bon de toute façon, ce dernier ne sait pas vraiment quoi dire. Il sait que le français est déçu, qu’il n’est certainement pas la personne qu’il attendait alors que peut-il bien lui dire ? Mais la dernière phrase d’Amaury fait réagir Charlie au quart de tour. Comme à son habitude, Charlie est bien trop impulsif et finit par répondre, légèrement agacé. « -Tu es blessé ? » L’anglais fronce les sourcils pour bien accentuer son étonnement. « -Par quoi ? Tu peux me dire parce que je ne suis pas certain de voir ce qui aurait pu te blesser ! » Charlie se passe la main sur le visage, tentant de garder son calme pour ne pas tout ruiner au bout de quelques minutes. Il savait qu’il n’aurait jamais dû accepter cette rencontre, il aurait mieux fait de disparaitre, laissant croire à Amaury que Boo_Chester n’est qu’un abruti qui l’a laissé en plan, ça aurait été tellement plus facile. « -Sache que contrairement à toi, J’AI toujours été sincère ! Je ne t’ai jamais menti, pas une seule seconde alors que toi… toi tu as certainement oublié que tu étais légèrement en couple n’est-ce pas ? » Charlie est amer, ça se sent clairement dans le ton de sa voix et la manière dont il se tient devant Amaury. Est-ce qu’il tente vraiment de se faire passer pour la victime dans cette histoire ?

Laissant échapper un long soupir, Charlie a envie de planter Amaury sur place pour tout oublier et agir comme si de rien n’était, mais il sait que ce n’est absolument pas possible. « -Écoute, j’ai découvert qui tu étais par un grand hasard, j’ai pas osé t’en parler parce que tu étais avec Chris et que je pensais que tu étais heureux avec lui donc je ne me voyais pas t’avouer ma véritable identité. » Maintenant, il sait à quel point il avait tort à ce propos, il s’en veut même de ne pas avoir agi plus tôt, quoi que, Charlie n’est pas un briseur de couple. « -Alors maintenant, la balle est dans ton camp, c’est toi qui vois. Soit tu te reprends et on discute calmement de la situation. Soit tu n’as pas envie et tu préfères t’en aller, ce que je peux comprendre car je sais que je ne suis certainement pas la personne que tu voulais voir. Mais sache que je ne vais pas te courir après, si jamais tu décides de passer cette porte, je ferai comme si rien de tout ça ne s’était passé. » Charlie s’en veut d’être aussi direct mais c’est dans sa manière d’être, ce n’est pas comme si il pouvait y faire quelque chose après tout. Cependant, il doit avouer qu’il espère vraiment voir Amaury prendre la décision de rester pour qu’ils puissent mettre les choses à plat sereinement, et même si ça ne débouche pas sur une relation, qu’ils puissent au moins finir par devenir amis. « -Alors ? Qu’est-ce que tu veux faire ? » demande l’anglais plein d’espoir.

code by ORICYA.


_________________
amaury & charlie
If I showed you my flaws, If I couldn't be strong Tell me honestly, would you still love me the same?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 909 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury   Sam 12 Sep - 2:45

kiss me under the light of a thousand stars

ft. Charlie & Amaury


« So honey now take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars, place your head on my beating heart. I'm thinking out loud. Maybe we found love right where we are »
Pour une surprise, c'est une surprise. Clairement, Amaury n'aurait jamais pensé jusqu'à ce moment-là que derrière le pseudo Boo_Chester pouvait se cacher Charlie. Ce dernier a toujours été infect avec lui, lui balançant pique sur pique, lui faisant payer pour l'échange scolaire foireux entre le français et son jumeau. Boo, lui est fun, amusant, un humour parfois tranchant certes, mais rien ne lui a jamais fait se dire, tiens il ressemble à Charlie sur tel ou tel point. Mais en réfléchissant un peu, si, ça peut carrément être ça. En vrai, il ne connaissait que la partie désagréable de Charlie, et là, il doit bien se rendre à l'évidence qu'au travers de l'écran, il a appris à connaître le vrai Charlie, celui qu'il est en temps normal, sans sa présence à lui comme lui a dit l'autre soir, Sara. D'ailleurs, Amaury s'est souvent dit que le châtain devait bien plus sympa que ce qu'il lui montrait, sinon pourquoi Sara ou encore Yannick s'entendraient aussi bien avec lui ? Maintenant, il a la preuve qu'il avait raison de penser cela. Cela dit, ça le blesse, de se rendre compte que depuis un moment l'anglais savait son identité et qu'il ne le lui a pas dit. Apparemment, cette confession ne plaît pas à Charlie, qui réagit sur ça plutôt que sur l'aveu du breton lui disant ne pas être déçu de le voir lui, ici. Le bouclé ne comprend clairement pas la réaction si vive de l'anglais et il s'en voudrait presque d'avoir osé lui dire qu'il se sentait blessé. Il pensait que... avec Boo il pouvait tout lui dire, sans avoir à se brider et là, il n'a pas l'impression face à lui, mais bien au Charlie qu'il a toujours connu, celui devant qui on se la ferme de peur de se prendre toujours plus de réflexion déplaisante. Amaury recule de deux pas, dépité, déviant le regard du châtain, fixant n'importe où, évitant ses magnifiques yeux bleus, mais il répond quand même, sur un ton très faible. « Je suis blessé que t'ai rien dit quand tu as compris que c'était moi Riri93, c'est tout. » Le français se sent mal. Comment se foutre en l'air un rendez-vous tellement attendu en quelques secondes ? Au final, c'est probablement lui qui déçoit Charlie plus que l'inverse. Les mots qui suivent lui font l'effet d'un coup de poignard en plein coeur et ses yeux s'humidifient, mais il se retient comme il peut pour ne pas le montrer et surtout pour ne pas laisser la possibilité à la moindre larme de couler. « Tu n'as pas menti, t'as caché la vérité... et j'ai jamais caché être en couple. Quand j'ai commencé à sortir avec Chris, j'en avais parlé. Et à ce moment-là, je ne savais pas que nos discussions allaient s'intensifier de la sorte. » Comment dire sans le dire, qu'il n'avait pas prévu de tomber amoureux de lui au travers de discussions virtuelles, alors qu'il était en couple bien réel celui-là. Mais le fait est là. Il n'a pas contrôlé tout ça, il aurait bien aimé que ça se passe autrement, mais il est juste incapable dans l'immédiat de s'expliquer clairement face à un Charlie qui montre des signes d'énervement. De toute façon, Amaury n'est même pas certain que le châtain est entendu, tellement il a murmuré son semblant de justification entre ses lèvres. Oh mon Dieu, comment tout est en train de foirer ! Le français s'en veut comme pas possible et la main qu'il passe nerveusement dans sa nuque, à la base de ses cheveux le trahi sans aucun doute possible.

Le français est figé sur place. Il n'a pas spécialement envie de bouger de là, mais même s'il en avait eu envie, il en serait parfaitement incapable. Il est pétrifié, il n'est capable d'aucun mouvement, et le long soupir que laisse échapper Charlie le fait frissonner de doute. Alors il reste là à écouter le châtain lui expliquer qu'il a su par hasard que c'était lui et que s'il n'a rien dit c'était parce qu'il le pensait heureux avec son copain. Amaury écarquille les yeux, surpris par cette confession. Finalement, Charlie n'est pas si con que ça quand il veut bien s'en donner la peine. Et Amaury s'en veut encore plus après avoir entendu ça. S'il avait su, il se serait séparé de Chris depuis longtemps, de toute façon même sans savoir que c'est Charlie, il aurait dû rompre avec son copain dès qu'il s'est rendu compte qu'entre eux il n'y avait rien qui permettait de faire tenir leur couple et surtout dès qu'il a commencé à comprendre qu'il ressentait quelque chose de plus fort pour son correspondant mystère. Au fond, c'est l'anglais qui a raison, le bouclé n'a pas été honnête en continuant de discuter avec lui tout en restant en couple avec celui qui désormais est son ex-petit ami. Le français se mord la lèvre tout en continuant d'écouter Charlie, cette fois le fixant du regard, sans pour autant croiser ses yeux, ce ne serait pas soutenable, pas avec les mots qu'il prononce. Et sérieusement, même en reconnaissant ses torts, la manière dont le châtain lui parle depuis quelques minutes ne lui donne en un sens pas envie de rester. Il a l'impression de juste voir le Charlie qu'il a toujours connu, celui qui ne l'aime pas, qui lui fait payer une erreur de jeunesse bien des années plus tard et pas ce charmant jeune homme avec qui il adore passer des heures et des heures à discuter. Amaury ne sait pas quoi faire, parce que justement, il sait maintenant que l'anglais n'est pas que cet être sarcastique qu'il a l'habitude de voir, il sait qu'il est tellement plus, tellement mieux que ça. Il met de longues secondes à peser les pours et les contres, et les contres sont sur le point de gagner, parce que bon, il vient quand même de lui balancer qu'il n'allait pas lui courir après, alors à quoi bon ? Charlie ne semble pas tenir tant que ça à Riri93. « Je... », Mais ses yeux se posent à ce moment précis sur le regard azur de Charlie, et il y lit de l'espoir. Toutes ces contres s'effondrent, il décide de ne garder que les pours. « Je reste. » Sa voix se fait plus forte pour dire ces deux mots, plus forte que tout ce qu'il a pu dire les quelques phrases d'avant, mais aussi plus douce, moins irritée, moins blessée. « Je reste. » Il répète, un léger sourire, laissant apparaître l'esquisse de ses fossettes, sur le visage. Il a envie de laisser une chance à ce qu'ils pourraient être ensemble.

Amaury se mord la lèvre de plus belle, résistant à la soudaine envie d'embrasser Charlie. Ce n’est vraiment pas le moment, il ne veut pas le brusquer. Et de toute façon, ils ont beaucoup de choses à se dire, à mettre à plat avant d'envisager quoi que ce soit de ce genre, mais bon sang que c'est tentant, surtout avec la façon dont l'anglais est en train de le regarder. « On peut se poser quelque part ? » Oui, parce que là, ils sont légèrement en train de faire l'attraction de tout le salon de thé, la patronne en tête de liste apparemment. Amaury l'a vu sourire au loin. Il suit Charlie vers une table libre et s'assoit sur la banquette face au châtain. Il n'attend pas bien longtemps pour prendre la parole. « Tu as raison. Je suis désolée, j'ai été lâche. J'aurais dû quitter Chris depuis un moment, mais ça, tu le sais déjà... vu la discussion qu'on a eue l'autre soir. » Le français détourne le regard, se sentant honteux d'être si con, de ne pas avoir eu les couilles de faire ce qu'il aurait dû quand il aurait dû le faire. Non, au lieu de ça, il a laissé les choses en l'état, se dégrader et il a fallu l'intervention de Charlie pour que ça se règle enfin. Quelle belle ironie n'est-ce pas ? « Tu veux savoir le comble de l'ironie ? C'est que Chris avait compris, quand moi je n'ai rien vu. Il m'a demandé ce qu'il y avait entre nous et en toute honnêteté je lui ai dit rien, vu que je ne savais pas que tu étais Boo et lui m'a répliqué qu'il trouvait que tu te comportais comme un mec jaloux... » Autant mettre les pieds dans le plat directement. Ils ne vont pas tourner autour du sujet pendant cinquante ans. Et Amaury de toute façon a besoin de savoir ce que pense Charlie de tout ça, de lui en tant que Riri, ou le Amaury d'aujourd'hui, celui qu'il a appris à mieux connaitre, pas le Amaury du collège a qui il en veut. Il a besoin de savoir s'il a bien fait de rester.

code by ORICYA.


_________________
there’s a devil in your smile that’s chasing me and every time i turn around it’s only gaining speed. there’s a moment when you finally realize there’s no way you can change the rolling tide. but i know yes i know that i'll be fine.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 337 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury   Dim 13 Sep - 12:41

kiss me under the light of a thousand stars

ft. Amaury & Charlie


« So honey now take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars, place your head on my beating heart. I'm thinking out loud. Maybe we found love right where we are »
Cette conversation n’est vraiment pas ce que Charlie avait imaginé, à vrai dire, il ne savait pas à quoi s’attendre avec Amaury mais certainement pas à les voir se disputer en argumentant sur des détails presque inutiles. Et puis, le fait que le français lui reproche de ne pas lui avoir fait part de son identité plus tôt l’agace énormément, ne peut-il pas comprendre que Charlie était dans une situation assez compliquée et qu’il ne pouvait clairement pas agir sur un coup de tête ? Même si Charlie passe pour la tête brûlée du groupe, il est avant tout quelqu’un qui tient à ses amis et qui ne voulait pas faire exploser le groupe à cause de cette histoire. Et pour être honnête, il pensait également que s’il avouait à Amaury sa véritable identité, il fuirait loin de lui pour ne jamais lui adresser de nouveau la parole. Même après avoir découvert l’identité d’Amaury, il n’avait pas envie que leurs conversation se terminent, alors, le bouclé a peut-être raison, Charlie a été égoïste mais il n’est pas en reste de son côté non plus. Son couple battait de l’aile mais il n’a pas vraiment bouger pour remettre les choses dans l’ordre.
Charlie laisse échapper de nouveau un soupire agacé lorsqu’Amaury explique qu’il ne s’attendait pas à ce que leurs conversations allaient s’intensifier. Ce n’est pas de l’agacement contre le français ou même contre lui-même mais plus envers cette situation et cette malchance constante qui semble le suivre depuis qu’il a poussé son premier cri. C’est fatiguant de toujours devoir se battre pour obtenir ce que l’on veut, c’est carrément pénible de se rendre compte que s’ils avaient été plus intelligents tous les deux, les choses auraient pu être totalement différentes à présent. Mais avec des si on refait un monde, et la situation actuelle est assez compliquée pour ne pas en rajouter.

Quand Amaury finit par répondre qu’il reste, Charlie se passe la main sur le visage, rassuré. Il hoche la tête lorsqu’Amaury lui demande s’ils peuvent s’assoir, c’est vrai que c’est mieux de continuer à se donner en spectacle. Au passage, Charlie lance quelques regards noirs aux personnes qui croisent son regard, s’ils pouvaient être un peu moins curieux, ça l’arrangerait, lui qui déteste être au centre des attentions dans ce genre de moments.
C’est avec beaucoup d’étonnement qu’il entend le magnifique bouclé s’excuser, il le regarde comme s’il avait vu un fantôme avant de se reprendre légèrement, préférant garder son masque de neutralité. Charlie est du genre à détester être facile à décrypter, être un livre ouvert, très peu pour lui, ses émotions, il les garde pour lui et c’est pas plus mal. Quoi qu’il excelle à exprimer sa colère ou son cynisme, mais ça, c’est un autre sujet. Mais le sang de l’anglais ne fait qu’un tour lorsqu’Amaury mentionne Chris et ce qu’il a dit de lui. Même s’il a raison, Charlie déteste l’idée qu’il ait pu penser ça de lui et qu’il n’ait rien trouvé de mieux que de le dire à Amaury, alors, comme à son habitude, il réagit au quart de tour sans vraiment réfléchir. « -Moi ? Jaloux ? Mais de quoi ? Est-ce qu’il est sous médoc pour dire ce genre de conneries ? » Et puis Charlie croise le regard d’Amaury, ces deux pupilles vertes dont il a tant rêvé et il se rend compte qu’il est presque en train d’insulter le français en ce moment. Il se tait immédiatement, se tortillant légèrement sur place, mal à l’aise à l’idée de devoir être honnête envers Amaury. « -Bon d’accord, il avait raison. » dit Charlie un ton plus bas, s’entêtant à regarder ses mains à présent. C’est presque douloureux d’être si honnête de la sorte, non pas que Charlie ait l’habitude de mentir, mais il n’a pas certainement pas l’habitude d’exprimer de la sorte ses sentiments. « -Ca me paraissait tellement injuste. J’avais le droit à des conversations, certes agréables, mais uniquement à travers cet écran d’ordinateur froid alors que lui il pouvait… te voir, te toucher, sentir ton parfum, partager tes journées et tes nuits. Cet imbécile profond avait tout alors que je n’avais rien. » Les joues de l’anglais sont à présent d’un rouge vif contrastant avec sa peau blanche et ses yeux bleus. Il se sent ridicule mais autant être honnête et surtout essayer de ne pas s’emporter même si creuser un trou et s’y cacher jusqu’à la fin des temps parait être une meilleure solution selon Charlie.

L’anglais prend une grande inspiration pour essayer de calmer les battements de son cœur qui semble vouloir sortir de sa poitrine. Pourquoi est-ce que c’est si difficile de se défaire de cette carapace ? Contre toute attente, il est carrément sous le charme d’Amaury alors pourquoi est-ce qu’il a l’impression que cette situation est absurde ? Certainement parce qu’il a oublié que le français avait dit qu’il n’était pas déçu, dans sa tête, il n’y a aucune chance pour qu’Amaury veuille bien de lui après tout ce qu’il lui a fait subir. Alors, tout en se frottant l’arrière du crâne pour se donner une sorte de contenance, Charlie débite la pire mauvaise idée qu’il ait eu de toute sa vie. « -Ce que je peux te proposer c’est que l’on devienne amis ? Tu sais, je me doute que tu n’as plus envie d’aller plus loin maintenant, je le comprends parfaitement. » Il se retient d’ajouter qu’il a bien mérité cette punition pour être un total con par moment mais ajoute à la place. « -Juste, j’aimerais que l’on continu de se parler régulièrement, j’aime beaucoup nos conversation. » Encore une fois, Charlie se met à rougir, se détestant pour avoir des réactions de jeunes adolescentes en fleur qui serait en train de confier son amour à son coup de cœur du moment.

code by ORICYA.


_________________
amaury & charlie
If I showed you my flaws, If I couldn't be strong Tell me honestly, would you still love me the same?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 909 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury   Dim 13 Sep - 15:41

kiss me under the light of a thousand stars

ft. Charlie & Amaury


« So honey now take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars, place your head on my beating heart. I'm thinking out loud. Maybe we found love right where we are »
La logique et la raison devraient faire qu'Amaury prenne ses jambes à son cou et parte de là. Après tout, Charlie n’a jamais été tendre avec lui, pourquoi ça changerait ? Seulement, le coeur à ses raisons que la raison ignore et le bouclé préfère rester donner une chance à l'anglais. Les discussions qu'ils ont eues durant tous ces longs mois au travers d'un écran lui montrent que le jeune homme est loin de n'être que ce qu'il lui a montré depuis qu'ils se connaissent, depuis le collège. Il s'en doutait déjà, parce qu'il n'y a aucune chance pour que Yannick s'entende si bien avec un mec qui ne serait que colère et cynisme, seulement le français, lui, n'a eu le droit qu'à cette part de Charlie, enfin en réel. Ignorant qu'il apprenait à connaitre l'autre part du châtain à travers un forum de discussion. Malgré le côté déroutant de la situation, finalement Amaury n'est pas mécontent de savoir que Boo_Chester est Charlie et de savoir à quel point ce dernier peut être quelqu'un de formidable quand il ne se cache pas derrière sa fichue carapace d'ironie et de sarcasme. Ça lui donne finalement envie d'en découvrir davantage, et c'est pourquoi il a décidé au dernier moment de se raviser et de rester. Le sublime regard bleu azur rempli d'espoir de Charlie y aidant fortement.

Une fois isolé des regards curieux, Amaury se lâche et s'excuse pour ne pas avoir su gérer sa situation. Pour avoir été lâche. Et il enchaine directement, mettant les pieds dans le plat immédiatement dans le vif du sujet, en faisant référence à la remarque de Chris sur le comportement jaloux de Charlie lors de cette soirée où ils ont fini par se séparer pour de bon. Si le bouclé ne s'attendait pas à une telle réaction de l'anglais, il n'en est pas vraiment étonné pour autant. Chassez le naturel, il revient au galop. Amaury ne peut s'empêcher d'afficher une moue déçue. Mais pourquoi se sent-il obligé de répondre si vivement comme ça à chaque fois ? Pourquoi se sent-il agressé de la sorte ? Le français s'apprête à lui poser la question, mais Charlie le surprend en avouant, plus calmement, qu'en réalité son ex a raison. Étrangement, cet aveu décroche un sourire content et attendri par la gêne du châtain, sur le visage du breton. Mais il n'est pas au bout de ses surprises, parce qu'avant d'avoir pu répondre quoi que ce soit Charlie enchaine expliquant sa jalousie. Et honnêtement, si Amaury n'était pas actuellement assis sur une banquette, mais sur une chaise, il en serait probablement tombé. D'ailleurs il regarde l'anglais, bouche ouverte et yeux écarquillés, pas vraiment certain que ce qu'il vient d'entendre ne sort pas de son imagination, de ce qu'il aurait envie que Charlie lui dise. Mais non, aux joues rosies du châtain, son regard baissé vers ses mains qui se tortillent l'une contre l'autre, le français réalise que ces paroles c'est bien l'anglais qui les a prononcés. Amaury reste complètement muet face à cette magnifique déclaration, parce que oui, pour lui c'est un peu comme ça qu'il perçoit ce que Charlie vient de lui avouer. C'est bien la première fois qu'il l'entend lui dire quelque chose d'aussi adorable, et d'aussi sincère. Il aimerait pouvoir lui répondre quelque chose d'aussi beau, mais rien ne vient. Tout ce que le bouclé arrive à faire, c'est bouger sa main gauche, la placer sous le menton de l'anglais pour venir lui relever le visage et pouvoir se perdre dans l'océan de ses yeux.

Quelques secondes plus tard, Amaury sous le choc de la proposition de Charlie, retire sa main par réflexe, la rangeant sous la table avec l'autre posée sur ses cuisses, se sentant con de s'être emballé de la sorte après l'aveu de l'anglais sur sa jalousie. À son tour de devenir rouge et de baisser les yeux, trouvant soudainement grand intérêt à la table qui n'a pourtant rien de vraiment intéressant à observer. Amis ? Mais lui ne veut pas que de l'amitié de Charlie, il veut plus, tellement plus. Pourquoi il ne le voit pas ? La preuve en est qu'il suppose qu'à cause de ce qu'il lui a fait subir jusque-là il ne voudrait rien de plus. C'est vrai que ce serait logique, mais est-ce que Amaury a agi une seule fois de façon logique quand il s'agit d'histoire de coeur ? Non, jamais, sinon il ne serait même jamais sorti avec Chris. « Si c'était le cas, je ne serais pas resté en premier lieu. », Mais non, Charlie s'obstine à penser que le français ne voudra rien de plus en le suppliant de continuer tout de même leurs conversations. Mais c'est juste pas possible pour Amaury, qui pour la première fois depuis le début de cette conversation arrive en à agir, sans laisser l'anglais encore s'enfoncer dans son idée complètement fausse de ce qu'il peut bien penser. « Tais-toi espèce d'idiot. » Le bouclé se lève et se penche au-dessus de la table pour attraper le visage de Charlie et y faire se rencontrer leurs lèvres. Ça ne dure pas longtemps, c'est bref, mais intense. Il fallait le faire taire et Amaury n'a pas trouvé meilleure façon que d'y arriver tout en profitant pour lui répondre par ce biais, qu'il se trompe complètement. De toute façon, ça fait au moins cinq bonnes minutes qu'il en avait envie.

Il se rassoit à sa place, fixant le jeune homme en souriant comme un crétin. « Bon maintenant que je peux en placer une. Tu vas m'écouter. Arrête de penser pour moi. Si je suis encore là, c'est que maintenant que je sais que tu es Boo, je sais aussi que tu n'es pas que ce con qui passe son temps à me chercher pour me faire payer une erreur de jeunesse. Je sais que tu es tellement plus et j'ai envie de découvrir encore plus cette partie de toi, si bien entendu, t'as envie de me laisser la découvrir. » Amaury devient aussi rouge voire plus si c'est possible qu'une tomate bien mûre. Il est gêné de dire ça si ouvertement et son coeur bat à tout rompre dans sa poitrine. Ça lui fait bizarre de dire les choses si facilement, mais avec Boo_Chester, les discussions ont toujours été faciles comme ça. Et puis, il fallait le faire pour ne pas foncer dès le départ dans une impasse. Le bouclé à la gorge sèche d'avoir tout débité de la sorte, de peur que Charlie le coupe. Mais il n’ose pas demander quoi que ce soit à boire, comme le timide qui ne veut pas déranger qu'il est. Alors il s'humidifie encore et encore les lèvres à répétition. Ou alors c'est pour se rappeler le goût de celles de l'anglais, les quelques secondes qu'elles y ont été posées.

code by ORICYA.


_________________
there’s a devil in your smile that’s chasing me and every time i turn around it’s only gaining speed. there’s a moment when you finally realize there’s no way you can change the rolling tide. but i know yes i know that i'll be fine.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 337 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury   Dim 13 Sep - 17:47

kiss me under the light of a thousand stars

ft. Amaury & Charlie


« So honey now take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars, place your head on my beating heart. I'm thinking out loud. Maybe we found love right where we are »
Tellement anxieux, Charlie n’écoute pas vraiment les protestations d’Amaury, tellement perdu dans ce qu’il est en train de débiter au français. L’idée de se faire rejeter l’angoisse au plus haut point, et se faire rejeter par Amaury serait encore pire. Une raison de plus pour laquelle il anticipe peut-être un peu trop les réponses et envies du jeune homme. Mais lorsqu’il entend Amaury lui dire de se taire et le traiter d’idiot, il le regarde avec un certain étonnement. Et il perd totalement ses moyens quand Amaury se lève pour venir poser ses lèvres contre celle de l’anglais. Est-ce qu’il rêve ? Il a la sensation d’être hors de la réalité, ce n’est tout simplement pas possible qu’un gars comme Amaury ait envie d’être proche de lui. Pourtant, les lèvres du français sont bien poser sur les siennes, provoquant chez Charlie cette décharge si délicieuse dans l’ensemble de son corps. Depuis combien de temps il rêve de faire ça maintenant ? Amaury a toujours été un fantasme pour le châtain, depuis qu’ils se parlent, il a toujours eu envie de pouvoir faire ça, certainement encore plus lorsqu’il a découvert qui était réellement son interlocuteur.

Si Amaury sourit comme un crétin, Charlie cligne des yeux à plusieurs reprises, n’étant pas certain de la manière dont il devrait réagir. C’était si doux, si agréable qu’il a envie de recommencer immédiatement mais étonnement, Amaury le rend presque timide à présent. Et puis, il y a cette boule qui se pose dans le creux de son estomac. On ne peut pas dire que Charlie ait connu beaucoup de relation stable alors il a peur. Tellement peur de ne pas être à la hauteur, surtout d’un garçon comme Amaury. Il est si intelligent, si gentil et toujours attentionné envers les autres alors que lui, il a arrêté ses études, il est certainement la personne la plus colérique au monde et n’est pas vraiment sociable. Est-ce que ce mélange peut offrir autre chose que d’énormes disputes ?
Les paroles d’Amaury ont pour effet de le rassurer un peu, il a raison, Charlie n’est pas qu’une tête de con, il sait également être généreux et protecteur, Noa en est le parfait exemple. Si Charlie n’avait pas décidé de sacrifier ses études, son frère ne serait pas capable de mener à bien les siennes.

Charlie secoue la tête comme un idiot pour faire comprendre à Amaury qu’il a très envie de le laisser découvrir qui il est réellement. Comment refuser une telle occasion de lui prouver qu’il n’est pas uniquement que méchanceté et cynisme ? Cependant, il ressent le besoin d’être honnête avec Amaury pour ne pas lui cacher ce à quoi il doit s’attendre dans les jours à venir. « -Bien sûr que j’ai envie de ça, je crois que ma… hum hum… jalousie en est la preuve. Seulement, je dois te dire que… je n’ai vraiment pas l’habitude de… ce genre de relation. » Encore une fois, il se sent ridicule. Même si Chris n’était certainement pas l’homme qui convenait pour Amaury, il a au moins connu une relation stable et sérieuse. Pour Charlie, c’est un peu une nouveauté lui qui n’a jamais vraiment laissé quelqu’un l’approcher de trop près. « -Je suis terrorisé à l’idée de te blesser à cause de ma maladresse. » C’est une réelle crainte, Charlie ne dit pas ça pour entendre Amaury le rassurer, il veut vraiment que le français se rende compte qu’il ne lui sera peut-être pas si simple de le supporter dans le temps. « -Mais cela n’enlève rien au fait que j’ai réellement envie que l’on tente quelque chose ! » ajoute Charlie pour ne pas donner l’impression à Amaury qu’il tente de se défiler.

Charlie tourne rapidement la tête vers sa patronne, lui demandant avec de simples gestes de lui apporter deux thés. Puis, il se tourne de nouveau vers Amaury, et il se rend encore plus compte à quel point il est chanceux. Amaury est certainement le plus bel homme de cette planète, son sourire est juste à couper le souffle et ses lèvres pulpeuses, il a envie d’y gouter de nouveau, mais cette fois-ci plus longuement. Il lève doucement sa main vers le visage du bouclé, glissant rapidement son pouce sur les lèvres du jeune français, se mordant les siennes pour ne pas tout simplement se jeter sur lui et l’embrasser comme un fou sur cette banquette. « -J’ai terriblement envie de t’embrasser. » dit Charlie en murmurant. « -Mais la prochaine fois que nos lèvres se toucheront, je veux que ce soit à la fin d’un rencard. » Bon d’accord, ce n’est pas forcément la meilleure façon de l’inviter, mais c’est Charlie et c’est déjà un effort presque incommensurable pour lui de sauter le pas comme ça.

code by ORICYA.


_________________
amaury & charlie
If I showed you my flaws, If I couldn't be strong Tell me honestly, would you still love me the same?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 909 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury   Dim 13 Sep - 21:22

kiss me under the light of a thousand stars

ft. Charlie & Amaury


« So honey now take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars, place your head on my beating heart. I'm thinking out loud. Maybe we found love right where we are »
Amaury se sent un peu cruche d'avoir sorti ça comme ça, ça fait un peu idiot, ça doit même paraitre carrément pathétique. En fait il n'en sait absolument rien, il n'est pas vraiment habitué des débuts de relation, de ce qu'on doit dire, de comment on doit se comporter. C'est vrai qu'il a eu cette relation avec Chris, mais ça c'est fait rapidement, en soirée, son ex est celui qui a pris les devants, qui a fait le premier pas, et les circonstances n'avaient absolument rien à voir avec ce qu'il est en train de vivre avec Charlie. La grande différence déjà, consiste dans les sentiments qu'il a pour l'anglais, qu'il n'avait pas et qu'il n'a jamais vraiment eus pour son ex petit-ami. Alors forcément, quand sentiments il y a, c'est toujours moins évident à gérer ses paroles, ses gestes, ce qu'il faut ou ne pas faire. Une chose est certaine, il n'a peut-être pas dit ce qu'il y avait de mieux à dire à ce moment-là, mais il ne regrette en aucun cas d'avoir osé embrasser Charlie, parce que l'instant était troublant, dans le bon sens du terme. Sentir ses lèvres posées sur celles du châtain, ce courant électrique qui lui a parcouru tout le corps à ce moment précis, ce frisson qu'il a ressenti, qu'il n'avait encore jamais ressenti avant ce jour-là, lui a confirmé qu'il a bien fait de rester, qu'il a bien fait d'écouter son coeur plutôt que sa raison.

D'abord inquiet de ne pas avoir de retour de Charlie, Amaury se sent quelque peu soulager quand finalement il voit l'anglais secouer frénétiquement la tête, sans pour autant être certain de ce que cela signifie. Il préfère ne pas interpréter, au risque de mal le faire et d'être déçu après. Et un long soupire de soulagement s'échappe d'entre ses lèvres quand Charlie confirme par des mots ce qu'il avait compris de son hochement de tête. Amaury sourit en plus largement qu'il n'a pu le faire jusque-là, laissant pour la première fois clairement apparaitre les deux fentes dans ses joues rosies. Charlie semble prêt à le laisser découvrir ce qu'il y a sous la carapace qu'il a toujours connue et là, dans l'immédiat, rien ne saurait faire plus plaisir au français. « L'habitude ne change rien à l'angoisse de mal faire. Chaque personne, chaque relation est différente, il faut s'adapter à l'autre. » Oui, même lui qui a déjà été en couple flippe de faire ou dire quelque chose qui ne plairait pas à Charlie, de le faire se braquer et revenir à la personne qu'il a connu en premier lieu. Maintenant qu'ils ont passé une étape dans leur relation, qu'ils ont réussi à savoir se parler, il a peur de faire quelque chose qui leur ferait faire marche arrière. Alors oui, Amaury comprend les inquiétudes du châtain par rapport à ça, et il lui prend une main pour le rassurer sans mot. Il sera là pour l'aider dans cette nouvelle aventure pour tous les deux.

Son coeur accélère quand Charlie confirme encore que malgré ses craintes, il a quand même envie qu'ils tentent quelque chose ensemble. Et si l'anglais ne s'était pas tourné pour faire signe à sa patronne, Amaury l'aurait probablement embrassé une nouvelle fois. Comment ne pas avoir envie de le refaire après une telle déclaration et surtout après avoir déjà goûté à ses lèvres si fines ? Rien que d'y penser, le bouclé se mord la lèvre. En regardant Charlie faire ces gestes à celle qui l'emploie, le français se demande comment ils en sont arrivés là. Ce n'est pas pour lui déplaire, bien au contraire, parce que le châtain est vraiment pas mal, voir même carrément hot comme mec et que son sale caractère y fait pour beaucoup, mais il doit bien avouer que si on lui avait il y a encore peu de temps que c'est de Charlie qu'il est tombé amoureux et qu'ils viendraient tous les deux à vouloir quelque chose de plus entre eux, Amaury aurait probablement ri au nez de cette personne. Perdu dans ses pensées il n'avait pas vu que Charlie a reporté son attention sur lui et se laisse surprendre par le pouce de ce dernier, glissant sur ses lèvres qui s'entrouvrent instinctivement, laissant passer son souffle chaud au travers. Ses yeux se ferment, appréciant la caresse inattendue. Le français attrape la main du châtain et y entremêle leurs doigts, prêt à se rapprocher pour l'embrasser. « J'en ai très envie aussi. » Mais il se fait couper dans son élan par la phrase suivante de l'anglais. Il s'apprête à lui répliquer qu'il peut le faire de suite s'il en a envie, quand il réagit que Charlie vient de parler de rencard, d'un vrai rendez-vous. « Vraiment ? Tu as vraiment envie d'un véritable rendez-vous avec moi, juste avec moi, sans le groupe ? » Le visage d'Amaury s'éclaire. Étrangement, il a du mal à croire que Charlie puisse avoir envie de se retrouver toute une soirée en tête à tête avec lui, déjà qu'il puisse avoir envie de quelque chose de plus ça l'a étonné, mais là, ce serait presque Noël avant l'heure. « Dans ce cas d'accord, je retiendrais mes lèvres qui meurent pourtant d'envie de toucher les tiennes jusqu'à ce rencard. » À ce moment précis, deux tasses de thé se posent sur la table devant eux. Amaury lève le regard pour tomber sur le visage souriant de la patronne de Charlie, et aussitôt, le français devient rouge pivoine de honte. Pourvu qu'elle n'ait pas entendu ce qu'il vient de dire. Il gesticule sur son assise, mal à l'aise qu'elle ait pu entendre. Dès qu'elle est repartie, il regarde à nouveau vers Charlie, pose son regard dans ses beaux yeux bleus. « Boo, j'ai pas envie d'attendre. T'es libre demain ? » La patience, Amaury il connait pas. Encore moins maintenant alors qu'il doit attendre de revoir Charlie officiellement en rendez-vous pour pouvoir l'embrasser à nouveau. Il est tellement impatient qu'il n'a pas remarqué qu'il l'a appelé par un surnom au lieu de son prénom.

code by ORICYA.


_________________
there’s a devil in your smile that’s chasing me and every time i turn around it’s only gaining speed. there’s a moment when you finally realize there’s no way you can change the rolling tide. but i know yes i know that i'll be fine.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 337 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury   Mer 16 Sep - 21:54

kiss me under the light of a thousand stars

ft. Amaury & Charlie


« So honey now take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars, place your head on my beating heart. I'm thinking out loud. Maybe we found love right where we are »
Les paroles d’Amaury se veulent rassurantes, et il aimerait vraiment pouvoir y croire mais il doute réellement que quelqu’un comme le jeune français puisse supporter Charlie. Bien sûr, son comportement ne sera plus le même maintenant, mais il se connait que trop bien. Lorsqu’il sera en colère ou même jaloux, il n’ose même pas imaginer ce qu’il serait capable de lui dire. Il envoi très souvent balader son frère jumeau, et alors qu’ils sont liés par le sang, même Noa lui dit de se calmer alors commet pourrait réagir Amaury ? Il semble confiant, mais comment peut-il l’être après tout ce qu’il lui a fait subir ? C’est une grande question que l’anglais risque de se poser pendant encore très longtemps ! Se peut-il que Boo_Chester est fait si forte impression que ça auprès d’Amaury ? Tout pourrait tellement partir en sucette et de savoir que leur destin est entre ses mains fait carrément peur à Charlie. Mais le simple fait de croiser de nouveau les pupilles émeraudes de son interlocuteur lui fait presque aussitôt oublier tous ses doutes, hors de question de laisser son cynisme et sa morosité prendre le dessus, il veut le français et il l’aura, totalement prêt à faire les efforts nécessaires.

Charlie jubile lorsqu’il voit Amaury fermer les yeux à cause de sa caresse sur ses lèvres, c’est carrément agréable de voir le français réagir de cette manière par ce geste venant de Charlie, prouvant une fois de plus à l’anglais que même si le chemin ne sera certainement pas simple, il y a de l’espoir que toute cette histoire débouche sur quelque chose qui vaut le coup. Mince, le cœur de Charlie s’emballe tandis que ses lèvres s’étirent en un fin sourire et que ses yeux se plissent légèrement. Amaury est tellement beau, encore plus avec cette réaction si drôle qu’il a lorsque Charlie parle d’un rencard. Ca donne lui donne envie d’aller mordiller ses lèvres parfaites, d’aller déposer des milliers de baisers dans le coup du bouclé pour le faire murmurer son prénom. Le syeux de Charlie s’attarde un court instant sur les cheveux du jeune homme, ce qu’il aimerait passer ses mains dans les boucles brunes du français et… il s’égare ! Charlie se reconcentre sur l’instant présent, tentant de chasser ses pensées déplacées de son esprit.

Il laisse échapper un petit rire, amusé de voir Amaury rougir comme une tomate, il n’y a certainement rien de plus mignon au monde. Charlie trouve toujours amusant de voir qu’un grand garçon comme lui puisse rougir de la sorte. Mais rapidement, les rôles s’inversent et c’est à l’anglais de se mettre à rougir légèrement quand Amaury l’appelle Boo. C’est certainement pas fait exprès, les habitudes de leurs longues discussions sur internet mais ça fait quelque chose à Charlie, lui donnant encore plus l’impression que cette connexion entre eux est belle et bien existante. Pendant quelques secondes, aucun mot ne sort de la bouche de l’anglais, il lui faut bien quelque secondes pour se remettre de cette émotion, ce n’est pourtant pas grand-chose mais ça représente tellement pour lui. « -Moi non plus je n’ai pas envie d’attendre. Qu’est-ce que tu fais ce soir ? »

Bon d’accord, c’est peut-être un peu rapide, surtout après ce qu’il vient de se passer, la meilleure solution serait de digérer chacun de leur côté cette nouvelle situation mais Charlie n’a vraiment pas envie d’attendre plus pour pouvoir discuter avec Amaury en tête à tête autour d’un bon diner et de pouvoir de nouveau embrasser ses lèvres si et uniquement si c’est ce que le français veut toujours. « -J’ai l’impression que si l’on attend trop longtemps, tu vas finir par te rendre compte que tu es en train de faire la pire erreur de ta vie alors j’aimerai bien profiter de ta faiblesse. » Charlie se met à rire bien qu’au fond, il se dit qu’il n’est pas loin de la vérité en disant ça.

code by ORICYA.


_________________
amaury & charlie
If I showed you my flaws, If I couldn't be strong Tell me honestly, would you still love me the same?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 909 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury   Jeu 17 Sep - 14:06

kiss me under the light of a thousand stars

ft. Charlie & Amaury


« So honey now take me into your loving arms, kiss me under the light of a thousand stars, place your head on my beating heart. I'm thinking out loud. Maybe we found love right where we are »
C'est un peu étrange pour Amaury de se dire que Charlie vient vraiment de lui proposer un rencart, à lui. C'est vrai, depuis le nombre d'années où ils se connaissent maintenant, et toutes ces années passées à le piquer, à le chercher et à le faire passer par tous les états et toutes les couleurs possibles, c'est un peu difficile de se dire qu'à partir de maintenant ça pourrait être différent. Une partie du français reste sur ses gardes, une partie de lui se dit que même si ça semble pouvoir différent, Charlie est Charlie, son caractère reste le même. Seulement Amaury n'est pas toujours quelqu'un de raisonnable et puis il faut dire qu'au travers de ces nombreux mois à discuter avec Boo_Chester par écran interposé, il a appris à connaître une autre facette de l'anglais, qui elle, est bien plus agréable et pourtant sans être fondamentalement différente de ce qu'il est depuis toujours. L'humour un peu tranchant de Boo, sa répartie sans égale aussi, sont sans aucun doute les petits plus qui ont fait naitre des sentiments chez le bouclé pour son correspondant mystère. Bien sûr que leurs discussions toutes plus intéressantes les unes que les autres sont le point de départ de son intérêt pour ce garçon dont il pensait ne pas connaitre grand et certainement pas son identité, mais ce côté piquant qui a fini de le faire craquer. Alors au final, il n'y a rien de si étonnant à voir Amaury s'emballer et s'enthousiasmer par le fait que Charlie lui propose un rendez-vous, rien qu'eux. C'est sûr, même si le choc d'apprendre que le châtain et son correspondant internet ne sont qu'une est même personne est passé, ça reste un peu étrange pour lui, mais en fin de compte ça lui plaît bien. Parce Charlie déjà, est plus que pas mal, il est même carrément hot avec son sourire à tomber, ses yeux d'un bleu jamais identique et dont il est très facile de se perdre dedans, son compter ses fesses. Non, mais Amaury n'est pas aveugle non plus, bien sûr que malgré les reproches et les critiques, il a observé le jeune homme, il a des yeux, c'est fait pour ça, non ? Et puis, même si Charlie le mettait mal à l'aise et qu'il ne voyait pas comment les choses pourraient s'arranger entre eux, vu l'ardeur que l'anglais mettait à lui rappeler son erreur, il s'était toujours dit qu'il devait y avoir une part de bien en Charlie pour que Sara et Yannick s'entendent si bien avec lui.

Une fois ses joues en feu dû à la présence soudaine de la patronne de Charlie venue leur amener leurs thés, revenues à une couleur plus naturelle, qu'il dit à l'anglais avec le même naturel et la même facilité qu'il avait de parlé avec Boo, en l'appelant d'ailleurs pas son surnom, qu'il n'a pas envie d'attendre, et qu'il lui demande s'il serait libre le lendemain. C'est certes, peut-être un peu précipité les choses, mais il a peur que Charlie change d'avis. Même jusqu'au lendemain d'ailleurs, ça fait long, suffisamment pour voir le châtain changer d'avis. Seulement, Amaury c'est un timide mine de rien, et il n'a pas osé proposé plus tôt, pourtant s'il avait eu le courage, il aurait proposé le soir même à Charlie. Mais il n'a pas osé, ne voulant pas se montrer désespéré non plus, peur que Charlie le juge. Mais contre toute attente c'est ce dernier qui lui avouant ne pas vouloir attendre, lui propose le soir même et le bouclé ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire heureux de vois que finalement, oui, ils peuvent être sur la même longueur d'onde, même sans un écran entre eux. Il n'a pas le temps de répondre que Charlie se justifie et cela fait encore plus sourire Amaury. Encore une fois, ils ont les mêmes peurs l'un envers l'autre. Alors le français secoue légèrement la tête tout en continuant de sourire comme un bêta. « Ce soir, attends que je réfléchisse. » Il se prend le menton dans une pose très théâtrale, faisant mine de réfléchir très sérieusement, pour finir par planter son regard dans celui de Charlie. « J'ai rencart avec un idiot qui est bien plus sympa qu'il ne le laisse croire et ce qui ne gâche rien, carrément sexy. » Amaury ne se pensait clairement pas capable de pouvoir sortir quelque chose ça avec autant de sérieux. Cependant, très rapidement le naturel revient au galop et le voilà de nouveau à rougir. « Vas-y profites-en, ça me permettra de profiter de la tienne. J'ai tout aussi peur que tu changes d'avis. » Le français lui prend ses mains et les tient entre les siennes. « J'avoue que jamais je n’aurais pensé que tu pouvais être Boo, mais je suis content que ce soit toi et j'ai vraiment envie d'apprendre à te connaître comme Sara ou Yannick te connaisse, que tu me montres ce que tu es comme l'a fait Boo_Chester avec Riri93. » Il lui relâche les mains et avale d'un trait sa tasse de thé à peine tiède maintenant, afin de cacher son stress et sa nervosité. Le bouclé libère les mains de Charlie et se décale de la banquette pour se lever, sans jamais le lâcher des yeux et sans se départir d'un léger sourire se voulant rassurant autant pour l'anglais que pour lui. « Bon ben je vais y aller, parait que j'ai rencart ce soir, il faut que j'aille me préparer. » Amaury lui adresse un clin d'oeil. « Puisque tu l'as proposé, je te laisse le soin de choisir le lieu. On se retrouve ici à dix-neuf heures, surprends-moi. » Amaury se penche vers Charlie, et aussi tentante que soit l'envie de l'embrasser là, tout de suite, le bouclé se retient et se contente pour le moment de déposer ses lèvres sur la joue du châtain. « À ce soir Boo. » Et il s'en va, les joues rouges et le coeur battant, comme un adolescent avec son premier flirt, bien qu'il n'envisage pas Charlie comme un simple flirt, loin de là.

code by ORICYA.



TERMINE

_________________
there’s a devil in your smile that’s chasing me and every time i turn around it’s only gaining speed. there’s a moment when you finally realize there’s no way you can change the rolling tide. but i know yes i know that i'll be fine.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury   

Revenir en haut Aller en bas
 
kiss me under the light of a thousand stars feat Amaury
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We don't need a light 'cause we're stars tonight -LIBRE- [Terminé]
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Kiss me goodbye [PV Natasha]
» Aden | Your kiss it could put creases in the road

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD IN LOVE :: Bad In Love vous dit au revoir ! :: à récupérer :: RPs terminés-