RSS
RSS



 

Partagez | 
 

 Fugitive brisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



J'ai envoyé : 90 râteaux. Je suis par ici depuis le : 03/07/2015


MessageSujet: Fugitive brisée   Ven 2 Oct - 19:22

Kaili Tallulah Wolfe
I never meant to start a war

   + Je possède une arme à feu qui ne me quitte jamais et fréquente régulièrement les stands de tir + Je suis une grande amatrice de sports de combat tels que le krav maga, ainsi que de boxe. J'aime suivre les matchs de rugby + Ma soeur jumelle, Fiona, de 5 minutes mon aînée est décédée il y a 8 ans. Nous étions fusionnelle + Quand ça ne va vraiment pas dans ma vie, j'écris une lettre à Fiona. Je garde ces lettres dans une boîte fermée à clef et cachée sous mon lit. + Je hais mon beau-père, John. + Longtemps John a tenté de me séduire puis, se rendant compte qu'il n'aurait rien de moi, il m'a violé, j'avais a peu près 16 ans et mes fils sont aussi les siens + Je n'ai jamais connu mon père : il est mort en service quelques mois après ma naissance + Je suis claustrophobe. Je ne supporte pas d'être enfermée dans un ascenseur. Je supporte à peine d'être dans une voiture (d'ailleurs, je préfère prendre ma moto ou, mieux encore, aller au travail en vélo) ou d'être enfermée dans les toilettes. + J'adore cuisiner + J'aime la musique et plus particulièrement le rock et le hard-rock. J'avoue avoir une passion pour ces groupes qui s'écoutent facilement, sans énerver le monde comme Airbourne. + Je ne suis pas une grand fan de technologie. En fait, je ne comprends pas grand chose aux smartphones ou aux réseaux sociaux + En bonne Irlandaise stéréotypée, je tricote + Après le décès de ma soeur, je suis partie  vivre aux Etats-Unis, en Alaska + Je vais régulièrement en Irlande pour me récueillir sur la tombe de mon père et sur celle de Fiona + J'aime bien fumer une cigarette de temps en temps + Je ne bois jamais mon café noir, je préfère un café au lait ou mieux une bonne tasse de thé + Je bois rarement d'alcool (de temps en temps un verre de vin quand je suis avec des amis) mais je ne tiens pas : un verre, ça va mais si j'en bois deux, je ne marche plus droit  + J'ai la sale manie de m'écrire sur les mains et de gribouiller un petit dessin dès que j'ai du papier, une serviette ou autre chose, un stylo ou un crayon et du temps à perdre. + Même si je porte toujours le pendentif en forme de crucifix de mon père, je ne crois pas en Dieu + J'ai passé une bonne partie de ma scolarité dans des établissements pour filles voire des pensionnats. J'y ai testé pas mal de choses et me suis attiré quelques ennuis surtout pour protéger Fiona + Il y a trois ans, j'ai fui mon ex-petit-ami qui me battait sous les yeux de mon fils + Je ne parle jamais de ma vie privée et je m'ouvre très difficilement même avec mes amis



   
Salut! Moi, c'est Kaili Tallulah Wolfe, enfin c'est un nom d'emprunt. En réalité, je suis Deidre Alice O'Neill. Je suis né(e) le 15/12/1988 à Cork, Irlande et j'ai donc 26 ans. J'ai une préférence pour les hommes ou les femmes sont identiques à mes yeux; aucun ne m'attire depuis quelques années et je suis propriétaire du Kaili's Tea House.  Je suis actuellement célibataire et mère de jumeaux, deux garçons, de 9 ans dont l'un a été adopté par un couple en Angleterre.. Sinon, on dit de moi que je suis Simple, naturelle, spontanée, altruiste, maniaque, psychorigide, pudique, entreprenante et ambitieuse dans ma carrière, profondément indécise, traumatisée mais bon, ça m'importe peu. A part ça, mes gifs viennent de tumblr et on dit que je ressemble beaucoup à Rooney Mara.  Oh! Et je fais partie des I can't make you love me, le coeur brisé

   


   

   
Ton pseudo/prénom : Neolysia/Eve Âge : 21 ans Pays/région : France Tu penses quoi du forum? Il est super sympa ^^ Comment tu as trouvé notre bébé? J'y suis déjà : c'est une refonte Tu voudrais un parrain ? /// Autre chose? Il ne faudra pas oublier de supprimer Shay Mitchell des avatars pris ^^
Code:
<pris>Rooney Mara ≈</pris> <i>Kaili T. Wolfe</i>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 90 râteaux. Je suis par ici depuis le : 03/07/2015


MessageSujet: Re: Fugitive brisée   Ven 2 Oct - 19:26



This is my story
I never meant to start a war

   

   
Frangine, ça fait longtemps que je ne t'ai pas écrit.
Ca fait plus de 7 ans que tu es morte et tu me manques. Ton rire me manque. Tes délires me manque. Ta façon de savoir me réconforter me manque. Aaron me demande souvent où tu es, s'il pourra voir sa tante un jour. Il a neuf ans mais je n'arrive pas à lui parler de toi. Tu sais, tu es liée à toute mon ancienne vie.


Assise dans l'herbe, au beau milieu d'un parc londonien, je fais une pause. En effet, Fiona était comme le symbole de mon ancienne vie; cette vie où j'étais Deidre O'Neill. Aurais-je un jour le courage de reporter ce nom? Peut-être... Honnêtement, j'espérais qu'un jour j'y arrive. Je regarde mon fils, Aaron, jouer avec d'autres enfants. Ah, l'innocence de cet âge! Je perdis mon sourire. J'avais été privée de mon innocence beaucoup trop tôt.

Je fermais les yeux et ré-entendis les pleurs de ma mère quand j'avais 4 ou 5 ans. Toute jeune, j'avais connu la détresse de ma mère qui n'arrivait pas à surmonter le décès de mon père. Puis John avait fait son apparition dans la vie de ma mère. Oui, au début, j'avais été contente de voir ma mère avec un homme et surtout, John était charmant, beau, drôle et intelligent.
Tout notre bonheur dérapa lorsqu'on décida de mettre Fiona dans une école privée. On avait 13 ans et Fiona avait "le diable dans la peau", comme dirait ma mère. Ma jumelle se maquillait, sortait en cachette, fumait, buvait, draguait... Elle faisait toutes les conneries possibles et imaginables. Je ne compris que plus tard quel personnage elle était réellement. Il me fallut du temps pour comprendre qu'elle avait déjà le sentiment que sa vie serait courte et qu'elle ne devait pas perdre une seconde. Elle avait ce côté romantique, rebelle, farouche... Je fais pâle figure à côté d'elle. Fusionnelles comme nous l'étions, je refusai d'être loin de ma soeur. Au bout de longues discussions avec mes parents, tout fus réglé et Fiona et moi dans une école des plus strictes.

Malheureusement, nous fûmes bientôt renvoyées. J'avais suivi Fiona dans toutes ses aventures et quand elle eut envie de monter sur le toit de l'établissement, une bouteille de whiskey dans une main et une cigarette dans l'autre, je n'hésitai pas un instant. Rapidement, nous écumâmes toutes les écoles du coin et nos parents décidèrent de nous envoyer dans un pensionnat. A 14 ans, nous étions pire que déchaînées. D'ailleurs, j'avais bel et bien rejoins Fio' dans sa rébellion. Au pensionnat, nous dévergondâmes toutes les filles de notre dortoir. On avait commencer par amener de l'alcool dans le dortoir et les faire boire, puis les cigarettes et bientôt la drogue -j'avais plus de mal avec la drogue, je refusais d'y toucher par principe- et puis... Nous testâmes les relations entre filles. Notre premier jeu avec Fio' avait été de nous balader nues -je n'étais pas encore pudique à l'époque- dans le dortoir juste pour les choquer. Je me souviens qu'une fille m'avait dit "Ne vous étonnez pas si on vous viole un jour, traînées!". Ces paroles me hante encore. Puis les caresses, les baisers dans le coup... Rien que pour les exciter. A la fin de cette période, j'avais embrassé toutes les filles du dortoir et j'avais couché avec deux d'entres elles. Mais ce n'était rien de vraiment sérieux. En fait, je ne suis jamais réellement tombée amoureuse. Quelques mois après avoir quitté le pensionnat, ma période de rébellion cessa. Celle de Fio' continua. La rage qui l'habitait la consumait littéralement de l'intérieur. J'étais totalement impressionnée tout en étant inquiète pour ma soeur. Vers nos 16 ans, j'avais réintégré un cursus normal dans un lycée normal pendant que ma soeur n'allait plus en cours, faisait les quatre cent coups et tombait malade.

Sa santé dégénéra jusqu'à ce qu'elle soit clouée au lit. Après une batterie d'examen, nous apprîmes qu'elle avait un cancer incurable. Il ne lui restait plus beaucoup de temps à vivre au mieux 3 ans. Cette annonce acheva de désintéresser John de Fiona. Il ne lui portait déjà pas beaucoup d'attention mais maintenant, il la regardait comme si elle était contagieuse. Je ne parle même pas du moment où elle commença à perdre ses cheveux. Toute l'attention de John se focalisa sur moi et devint malsaine. Cela commença par des gestes ambigus : ses mains qui frôler mes fesses, le creux de mes reins, mes hanches... Mais c'était certainement de la paranoïa. Puis ses regards se firent plus insistant surtout quand j'étais en short et en débardeur. Il me dévorait du regard. Bientôt, il trouvait des moyens de me coincer dans le couloir en pleine nuit, la plupart du temps contre un mur et ne cessait de faire des allusions au sexe. Parfois, il m'insultait de traînée, de petite salope ou me disait que tous les mecs devaient vouloir "me sauter".

Un soir, il m'embrassa. Ce n'était pas doux comme avec les filles du pensionnat. C'était violent. Ses sales mains répugnantes me broyaient les épaules. Je pleurais. Mes pleurs n'eurent pour effet que d'empirer les choses : il arracha mon t-shirt. Je me sentais vulnérable, sans défense. Je me recroquevillais sur moi-même jusqu'à ce qu'il s'en aille en marmonnant qu'il m'aurait bientôt. J'avais peur. Malgré sa maladie, j'en parlais immédiatement à Fiona. Nous n'avions malheureusement pas de quoi agir. Il fallut quelques mois avant que John ne retente quelque chose.

Fiona était hospitalisée pour de longues semaines. Ma mère passait le plus clair de son temps à l'hôpital, me laissant seule avec le monstre. J'avais 17 ans. C'était un soir de Mai, le soir de son anniversaire justement. Il avait bu, soit disant pour oublier que ma mère était absente. Ce qui dû arriver arriva. Je me souviens de tout : comment il arracha mes vêtements, m'attacha au lit qu'il partageait d'ordinaire avec ma mère, comment il adorait m'agripper les cheveux, comment il prenait son pied en me faisant mal. Je fus totalement incapable de vivre une vraie relation de couple par la suite. Chaque rapport sexuel me rappelait le viol. Depuis ce viol, je me sens sale, souillée...

Il me fallut du temps avant d'en parler à Fiona. Tout ce qu'elle me dit fut : "Je vais buter ce connard! Et si je n'y arrive pas, promet de lui coller une balle entre les deux yeux... ou mieux torture-le, fais le souffrir et mourir à petit feu!". Fio' savait que j'en étais incapable. 22 Mars 2007, Fiona décédait. Et moi, je partais avec mon fils Aaron qui était né l'année précédente. Il était né du viol. En mauvaise mère, je fis adopter un seul de mes enfants, l'aîné. Je sais juste qu'il fut adopté par un couple anglais.

Je fis par m'installer en Alaska, loin du monde civilisé, loin des gens et avec un nouveau nom, Kaili Talulah Wolfe. Curieusement, une mère célibataire attendrissait les gens. Tout le monde voulu m'aider. Je trouvais un job dans un petit restaurant du coin puis je finis par en devenir la gérante 2 ans plus tard. Un jeune homme, client régulier du restaurant, ne cessait de me faire la cour jusqu'à ce que je cède. Il était vraiment gentil et j'en vins à me dire que, peut-être, il pourrait m'aider à me reconstruire. Cassons le suspense : c'était faux! C'était le même genre de connard que John... D'ailleurs, il s'appelait Jonathan... Pas très loin de John! Lui, son dada n'était pas de me violer mais de me frapper surtout quand il avait bu. Il me fallu un an avant de me décider à partir. Des echimoses sur le visage, des bleus sur tout le corps, je pris toutes les affaires auquelles je tenais, mon fils et ni une ni deux, je pris l'avion pour la première destination possible. Les Etats-Unis, New York... Non, pas possible de rester dans ce pays. Là, encore une fois je pris l'avion, la première destination possible. Londres, Angleterre. Soit. J'arrivais là-bas sans argent, avec mon fils en 2012.

Et depuis? J'ai ouvert mon salon de thé et je fuis les relations de couple. En fait, je fuis presque les hommes pourtant il y en a bien un qui me semble différent.

Je ressors de mes pensées difficilement. Je considérais le début de lettre que j'avais écrit et, finalement, le déchirai. Non, je n'avais pas besoin d'écrire à Fiona aujourd'hui.


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
To infinity and beyond

avatar



J'ai envoyé : 267 râteaux. Je suis par ici depuis le : 24/06/2015


MessageSujet: Re: Fugitive brisée   Ven 2 Oct - 20:25

Re-bienvenue, fais attention aux codes, ils déforment la page, tu as sûrement dûe oublier quelque chose.
Mais bonne chance pour ta fiche.

EDIT - corrigé, juste une petite erreur dans les codes de base Arrow

_________________

"« Nous nous aimons, Nous nous aimerons... J'ai peur de moi même. A mes yeux, il semble être un dieu, à quoi rime la vie si je ne suis plus près de toi, les autres sont plus petits... Toute entière je me donnerais à toi, toi à moi. Je te serais fidèle, loyal, nous ne ferons plus deux mais un... Un. » ©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 909 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: Fugitive brisée   Ven 2 Oct - 20:29

Reuuuuuuuuuh toi !!
Bon courage pour la refonte de ta fiche

_________________
there’s a devil in your smile that’s chasing me and every time i turn around it’s only gaining speed. there’s a moment when you finally realize there’s no way you can change the rolling tide. but i know yes i know that i'll be fine.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 48 râteaux. Je suis par ici depuis le : 06/09/2015


MessageSujet: Re: Fugitive brisée   Ven 2 Oct - 20:49

Rebienvenue d'après ce que j'ai compris I love you
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 90 râteaux. Je suis par ici depuis le : 03/07/2015


MessageSujet: Re: Fugitive brisée   Ven 2 Oct - 23:45

Merci vous trois ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 33 râteaux. Je suis par ici depuis le : 17/09/2015


MessageSujet: Re: Fugitive brisée   Sam 3 Oct - 0:38

Rebienvenue parmi nous !! ♥️
Rooney est un super choix d'avatar ! Et j'ai enlevé Shay du bottin. Hâte de voir ce que tu vas en faire ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 90 râteaux. Je suis par ici depuis le : 03/07/2015


MessageSujet: Re: Fugitive brisée   Sam 3 Oct - 15:35

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité


MessageSujet: Re: Fugitive brisée   Mar 6 Oct - 18:35

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar



J'ai envoyé : 909 râteaux. Je suis par ici depuis le : 25/06/2015


MessageSujet: Re: Fugitive brisée   Mer 7 Oct - 0:12



bienvenue sur bad in love
il est des nôôôtreee



J'aime toujours autant ta plume Vie pas facile pour la miss Hâte de lire la suite de son histoire en rp Amuses-toi bien avec cette nouvelle version de Kaili

Bienvenue officiellement parmi nous Si tu en es arrivé(e) là, c'est que t'es vraiment un boss (et que ta fiche était parfaitement remplie surtout) . Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir jouir de tous les services offerts sur le forum:

✤ il faudra que tu te renseignes sur le système de points pour savoir comment gagner des points et tu pourras même réclamer des points qui ne peuvent s'ajouter automatiquement. Il est important de passer ici, vous risquerez de louper les surprises qu'on vous prépare.
✤ tu vas pouvoir demander un toit histoire que ton personnage ne se retrouve pas à la rue. (et demander un colocataire si tu ne peux te payer un logement seul).
✤ parce que si tu veux un toit, il te faudra peut-être un métier, c'est pourquoi tu pourras répertorier ton métier ici.
✤ tu pourras créer ton propre scénario ou poster un pré-lien à ta guise, du moment que tu aies vérifié que celui-ci était libre dans le bottin (et n'oubliez pas que créer un scénario vous fera perdre des points).
✤ parce qu'hormis le rp, on a envie de vous décrire: n'oubliez pas la partie jeux et flood parce qu'on a envie de vous découvrir et vous avez peut-être envie de nous découvrir aussi.
✤ n'oubliez pas d'aller voter pour nous histoire de faire connaitre le forum.



_________________
there’s a devil in your smile that’s chasing me and every time i turn around it’s only gaining speed. there’s a moment when you finally realize there’s no way you can change the rolling tide. but i know yes i know that i'll be fine.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



J'ai envoyé : 90 râteaux. Je suis par ici depuis le : 03/07/2015


MessageSujet: Re: Fugitive brisée   Mer 7 Oct - 6:11

Merci vous deux ^^

Amaury : Eh oui, elle a une vie encore plus merdique que dans la première version...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Fugitive brisée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fugitive brisée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2ème entrainement de Nuage Brisé [PV Ombre du Crépuscule]
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» 04. Le chocolat ne peut réparer un coeur brisé
» Petite fleur brisée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD IN LOVE :: Bad In Love vous dit au revoir ! :: à récupérer :: LES PRÉSENTATIONS :: VALIDÉES-